Isthmia le mag

24 juin 2020

ALERTE CANICULE A TOULON

Classé sous ACTUALITE,CANICULE,NATURE,SAISONS — isthmialemag @ 14 h 49 min

CONSEILS

Canicule info service (n° vert national) : 0 800 06 66 66

ALERTE CANICULE CONSEILS

Pour éviter les coups de chaleur et la déshydratation, adoptez les bons  réflexes !

Ou !!!

ALERTE CANICULE

 

Se rafraîchir et s’hydrater

  • Se mouiller régulièrement corps et visage avec un gant, un brumisateur ou prendre des douches sans se sécher,
  • Boire régulièrement au moins 1,5 litre par jour même sans avoir soif (environ 8 grands verres), ne pas boire trop froid, éviter l’alcool, manger des aliments riches en eau : fruits, yaourts…,
  • Manger les mêmes quantités que d’habitude en fractionnant les repas si besoin.

Limiter l’augmentation de la température du domicile

  • Ouvrir les fenêtres tôt le matin et tard le soir, faire des courants d’air dès que la température extérieure est plus basse qu’à l’intérieur,
  • Fermer volets et rideaux des façades exposées au soleil, maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à celle de l’intérieur,
  • Utiliser un ventilateur ou un climatiseur au moment le plus chaud de la journée, éviter d’utiliser des appareils électriques qui chauffent (four, fer à repasser…).

Éviter les expositions à la chaleur

  • Éviter de sortir ou de faire des efforts physiques aux heures les plus chaudes (11h – 16h),
  • Préférer sortir avant 11 h du matin, rester à l’ombre, porter un chapeau, des vêtements amples, légers, de préférence de couleur claire en coton,
  • Fréquenter si possible les endroits climatisés : lieux publics, grands magasins, cinémas…

Consulter votre médecin si vous suivez un traitement médical, afin qu’il le réajuste si nécessaire.

Redoubler de vigilance si vous êtes atteint de pathologies respiratoires ou cardiovasculaires, car la canicule s’accompagne souvent de pics de pollution de l’air.

Aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées) en leur proposant régulièrement des boissons non sucrées, même en l’absence de demande de leur part. Être attentif également aux femmes enceintes, personnes qui travaillent à l’extérieur et personnes en situation de précarité.

Appeler vos voisins ou amis âgés et/ou handicapés, pour prendre régulièrement de leurs nouvelles.

Et suivre l’évolution des prévisions météorologiques.

Les symptômes ou signes qui doivent vous alerter

  • Crampes de chaleur
  • Épuisement du à la chaleur
  • Insolation,
  • Coup de chaleur. Attention urgence médicale !

Les numéros utiles

SAMU : 15 ou 112 depuis un téléphone portable

SOS Médecins : 04 94 14 33 33

Pompiers : 18

Urgence sociale : 115

Inscription registre communal des personnes vulnérables (CLIC du CCAS de Toulon) : 04 94 24 65 25

Les sites utiles

Les plans des fontaines toulonnaises pour vous rafraîchir

Lire les recommandations de la préfecture du Var

Météo France

Les recommandations de l’Agence Régionale de la Santé PACA

Ameli-santé

Inpes

Site du Ministère de la Solidarité et de la Santé

Inscription sur le registre communal des personnes vulnérables (CLIC du CCAS de Toulon)

Pour les professionnels et plus particulièrement ceux qui travaillent auprès des personnes âgées

 

Mots-clés : , , , , ,

26 février 2020

ISTHMIA INFOS – PIGEONS AU PARC… que faire?

Classé sous NATURE,OISEAUX,PARC ISTHMIA — isthmialemag @ 19 h 46 min

Les pigeons au parc

Les pigeons ne sont pas toujours signe d’amour et de plaisir.

1.PEYNET PIGEONS

Si Alfred Hitchcock avait cherché une source d’inspiration pour ses célèbres « Oiseaux », nul doute qu’une visite au parc lui aurait mis la puce à l’oreille.

 

En milieu urbain, les pigeons ont tendance à s’installer  partout où il y a des zones abritées qui ne sont pas fréquentées par les humains, , dans le coin des balcons, sous les caillebotis des balcons, sur les rambardes des terrasses…

 

 2.Pigeons sur toits terrasses

Les pigeons créent énormément de nuisances dans ce secteur de la copropriété.

Plusieurs techniques ont été expérimentées pour les empêcher de nicher sans réel succès : picots, leurres placés sur les rambardes, cages sur les terrasses : ça marche, mais rien qu’un peu et pas longtemps.

3.PIGEONS NID SOUS PLANCHER

Les pigeons ne sont pas dupes.

4.PIGEONS ALIGNES AU SOL

 

Au dernier Conseil Syndical nous avons parlé d’engager un fauconnier susceptible de les effaroucher. Il paraît que cela fonctionne… à suivre !

FAUCONNIER CONTRE PIGEONS

Nos gardiens nous transmettent aujourd’hui une information sur  un produit testé par un résident, qui le juge très efficace et facile d’installation. Je vous transmets ici son message

« Le produit, que j’utilise pour éloigner les pigeons des balcons, est le BIRD FREE GEL. L’efficacité est impressionnante et totalement inoffensive tant pour l’installation que pour l’oiseau indésirable ! Le système est donné pour être efficace sur plusieurs années.

En PJ une description en Français.

Je l’ai acheté auprès du revendeur Anglais Insight Security  (https://www.insight-security.com/bird-free-fire-gel ), TVA et envoi compris, moins cher qu’en FRANCE, et même sur Amazon, c’est hors de prix (1,5 fois plus cher) et les revendeurs prétendent que ça doit être installé par un professionnel , ce qui est du pipô abusif pour faire du fric !

Pour le Parc ISTHMIA, je pense que achat /installation doivent être faits individuellement (ou peut-être achat groupé entre gens intéressés) car chaque endroit (balcon, terrasse, bordure de fenêtres, etc.) est particulier, colonisé ou non par des pigeons ou autres volatiles. Une installation globale par un pro serait très chère et pas plus efficace. C’est à la portée de tout le monde de poser ces « mini-https://youtu.be/GIAKMu-VIs0tartelettes », aucun outil ou protection n’est utile. »

Depuis son introduction au Royaume-Uni en 2011, BirdFree a été installé avec succès sur des milliers de sites à travers l’Europe.

5.BIRD FREE

Durant tout ce temps, Bird Free est avéré efficace,sans nécessité d’entretien, pendant au moins trois ans. Il a prouvé son efficacité à empêcher les oiseaux de retourner vers des sites de nidification occupés de longue date (haute pression), ainsi que sur les sites de moyenne et basse pression. Comme expliqué ci-dessous, les coupelles de BirdFree doivent être installées à des distances proportionnelles à la pression… suite de l’article sur le pdf joint.

fichier pdf Bird Free-Manuel d’Installation enFrançais

 

INSIGHT SECURITY

Bird Free Fire Gel

Need Help or Advice?

Call the Insight team

01273 475 500

 

 

Pour info

Les pigeons ne transmettent pas plus de maladies, aux humains, que nos compagnons à quatre pattes, c’est-à-dire extrêmement rarement, et se reproduisent beaucoup moins vite que ne le prétendent les sociétés de capture.  Selon les premiers résultats génétiques obtenus par l’étude scientifique de Natureparif : « Le pigeon en ville » : « […] les femelles produisent un jeune volant par an en moyenne ! ».  La survie des pigeons au nid est donc généralement faible.

 

AUTRE PRODUIT signalé par nos gardiens

REPULSIF PIGEONS

6.PIGEONS REPULSIF DESCAMPS

LIENS

https://www.conforama.fr/jardin-loisirs-sport/outillage-de-jardin/petits-outils-et-accessoires-de-jardin/decamp—-repulsif-pigeon-pulverisateur-500ml-crea-80/p/W11559981

https://www.home-boulevard.com/anti-nuisible/6240-repulsif-pigeons-500-ml-decamp-3355660000806.html

 

 Lu sur Internet

AUTRE SOLUTION – LA CONTRACEPTION

Pigeonniers contraceptifs et graines contraceptives

 

VAR MATIN LA FARLEDE

https://www.varmatin.com/vie-locale/la-municipalite-fait-installer-un-pigeonnier-contraceptif-au-village-219678

ARTICLE SUR LCI A BARCELONE

https://www.lci.fr/insolite/pour-lutter-contre-les-pigeons-barcelone-installe-des-distributeurs-de-graines-contraceptives-2029373.html

 

 

La contraception chez les pigeons bisets qui sont des oiseaux domestiques :
https://credopigeons.wordpress.com/solutions/

La solution vient de la Suisse. Pendant plus de 30 ans, Genève a fait cohabiter harmonieusement les pigeons et les humains avec une graine contraceptive, l’Ornistéril, très faiblement dosée en progestérone. Elle a nourri ses pigeons en même temps qu’elle les a stérilisés. Aujourd’hui, le résultat est tel que la distribution des graines contraceptives s’est totalement arrêtée.

Aucun danger avec cette graine contraceptive. Les pigeons, qu’ils soient mâles ou femelles, supportent très bien la graine. Des expertises ont été menées, attestant l’état de santé tout à fait satisfaisant des pigeons.  Dans la nature, il ne reste pas de résidus de progestérone car les pigeons sont comptés et reçoivent juste les 30 grammes dont ils ont besoin pour se nourrir quotidiennement. Si des enfants venaient à mettre ces graines à leur bouche (au goût pas très bon pour les humains), il faudrait qu’ils en avalent plusieurs poignées pour commencer à ressentir les premiers effets secondaires, non dangereux.

Cette graine cible exclusivement les pigeons car les petits oiseaux ont un bec trop petit pour l’avaler.

Les avantages de cette méthode contraceptive sont nombreux :

- Cette graine n’est pas distribuée à l’intérieur des pigeonniers contraceptifs, où les pigeons reçoivent des graines normales pour pigeons et sont soignés s’ils sont blessés ou malades.  Grâce à un nourrissage quotidien, les pigeons de l’extérieur peuvent être déplacés en l’espace de trois semaines dans un lieu où ils ne gênent personne.  Des pigeonniers contraceptifs sécurisés (grillage soudé de 2 mètres de haut placé à une distance de 5 mètres du pigeonnier, signalétique interdisant l’accès aux personnes non autorisées et éventuellement installation d’un détecteur d’intrusion ou pack d’alarme avec sirène distante) peuvent être construits dans les parcs et jardins pour les accueillir, et/ou aménagés dans des greniers ou bâtisses désaffectées pour en réduire les coûts. Leurs œufs y sont remplacés par des leurres en plastique (le secouage et le perçage des œufs sont cruels), mais on leur laisse tout de même une nichée par an pour éviter qu’ils ne désertent le pigeonnier.

- Seules les fientes des pigeons mal nourris sont liquides et quelquefois acides. Les pigeons bisets, constituant l’essentiel des pigeons des villes, nidifient normalement dans la pierre. Avec les deux méthodes contraceptives (graines contraceptives ou pigeonniers), complétées, à l’intérieur des pigeonniers, par un vermifugeage régulier de leurs heureux pensionnaires.

A l’extérieur, elles sont rincées la plupart du temps par de fortes pluies. La pollution attaque d’ailleurs plus fortement les façades et monuments que ne le font les fientes de ces malheureux SDF.  Voici une astuce : poser du produit anti-colle d’affiches, transparent et invisible, sur la pierre pour que les fientes n’adhèrent pas et glissent avec juste un peu d’eau.

- La méthode contraceptive a l’avantage de laisser les pigeons traités occuper un territoire.  Ceux qui ont échappé aux captures, menées régulièrement par certaines municipalités, se reproduisent plus vite pour remplir le vide écologique créé, quand ils n’ont pas été précédés par une ou plusieurs autres espèces, moins inoffensives sur le plan sanitaire. Après les captures, il reste également moins de célibataires et une plus grande quantité de nourriture à la disposition des rescapés. Si bien que les captures recommencent et le budget des municipalités en pâtit sérieusement. Par ailleurs les protecteurs des animaux n’apprécient pas du tout les techniques de gazage pour éliminer les pigeons capturés, qu’ils estiment barbares.

Le budget pour la distribution de cette graine, commandée en gros, peut être tout à fait accessible aux municipalités :

En regroupant les budgets respectifs des parcs et jardins, de l’hygiène et des monuments publics où la graine contraceptive permet de réaliser des économies, on obtient un budget suffisant pour mener cette opération et on évite les opérations coûteuses de captures.

Collectif pour une Régulation Douce des Pigeons et Protection Animale  C.RÉ.DO. Pigeons –

http://www.credopigeons.fr – Courriel : credopigeons@laposte.net

La maison des associations – 1a Place des Orphelins – 67000 STRASBOURG

Mots-clés : , ,

17 janvier 2020

TOULON ECOQUARTIER Chalucet INAUGURATION LE Vendredi 17 janvier 2020

Classé sous AGENDA CULTUREL,ECOQUARTIER CHALUCET,Isthmia le mag,NATURE,PARC ISTHMIA,TOULON — isthmialemag @ 18 h 00 min


l’Art, la Créativité et la Connaissance ont envahi la ville de Toulon depuis quelques années pour notre plus grande satisfaction.

Vous êtes invités à la naissance du quartier de la créativité et de la connaissance dont certains ont déjà pu découvrir le Jardin Alexandre 1er, dans le livre de notre éminent voisin, lors de notre dernière rencontre au Point-Livres d’Isthmia.

LE JARDIN ALBERT 1ER EN AVANT – PREMIERE

Pour mémoire mon mail du 8 décembre 2019 

Lien article :

Vendredi 13 décembre à 15h au POINT-LIVRES d’Isthmia – Rencontre avec Claude Leray

INVITATION LIVRE CLAUDE LERAY TOULON

VOTRE INVITATION ICI

INVITATION

Venez y découvrir le Jardin Albert 1er, la médiathèque et les écoles

Merci de confirmer votre présence à l’adresse suivante :

protocole@metropoletpm.fr

Entrée

Jardin Albert 1er – Bd Leclerc- Toulon

 PRESSE

Je vous invite àprendre connaissance de l’article du journaliste toulonnais JACQUES BRACHET qui en parle avec talent sur EvasionMag le site des loisirs

TOULON * ECOQUARTIER CHALUCET

Naissance du quartier de la créativité et de la connaissance

01 TOULON EQUIPE

Il aura fallu sept ans pour que sorte de l’ancien hôpital de la Charité, un nouveau quartier en cœur de ville : l’EcoQuartier Chalucet.
Datant de 1678, avec, dans son prolongement, le jardin botanique qui lui, date de 1852 cet hôpital désaffecté depuis des décennies est devenu ce centre culturel de connaissance et de créativité qui s’ouvrira le vendredi 17 janvier et comprendra une médiathèque, l’école des Beaux-Arts qui déménagera à la prochaine rentrée scolaire, une Maison de la Créativité, un somptueux immeuble de logements avec vue sur la mer et sur le Faron, le Conseil Départemental du Var (Site Lazare Carnot et site Vincent Allègre), la Kedge Business School (école de management), des espaces partagés, le CNAM (Conservatoire des arts et Métiers) et le jardin Alexandre 1er, plus communément nomme le jardin de la ville, revu et corrigé, jardin botanique qui qui possède entre autre un cyprès planté en 1797.
Réunion ce jeudi  à l’Hôtel Métropole où tous les acteurs de ce complexe culturel qui a nécessité des travaux pharaoniques (pas moins de cinq chantiers donc une coordination complexe, beaucoup de contraintes) étaient réunis pour en parler…

Enfin, surtout pour entendre en parler par le maire de Toulon, Hubert Falco, qui est intarissable sur ce nouvel édifice culturel qui voit enfin le jour dans sa ville.

02 JARDINS ECOQUARTIER TOULON

«C’était un défi d’envergure – nous dit-il – mais un défi collectif car les collaborations et les aides ont été nombreuses, du département à la région, de la municipalité à l’Etat, de tous les métiers qui ont reconstruit ce lieu qui fut un lieu de souffrance et de soins. Entre autre l’architecte Corinne Vezzani, femme de la mer et du soleil, femme de cœur, qui a su garder le patrimoine et l’histoire de ce lieu avec la modernité d’aujourd’hui.
Je lui avais simplement demandé
 : «Dessinez-moi Chalucet», ce qu’elle a fait avec talent, laissant entrer partout la lumière. Elle nous en parlera le 18 janvier à 17 heures lors d’une rencontre avec le public».

Ce projet a coûté 120 millions d’Euros et sera ouvert à tous dès le 17 janvier, avec trois jours de portes ouvertes.

03 PLAN

A noter, nous a précisé Rémi Kertinian, directeur des affaires culturelles, que la médiathèque, qui possède 70.000 ouvrages, sera ouverte  même le dimanche, avec de nombreuses animations pour toutes les tranches d’âges, dont la 4ème Nuit de la Lecture, manifestation nationale, qui se déroulera le 18 janvier, avec des lectures publiques, des tournois de jeux vidéo, des conférences, des rencontres, une bourse aux livres, des jeux de société.
Avec l’aide du Musée d’Art, sera proposée dans la chapelle une exposition des grands peintres de la Provence de 1800 à 1950, qui ont porté haut les couleurs de notre région, et on fait la renommée de notre ville.
Une précision : cet espace est totalement sécurisé.

04 EQUIPE

 

A noter encore que durant les trois jours portes ouvertes, un petit train gratuit vous emmènera sur les lieux,  d’est en ouest jusqu’à destination.
L’EcoQuartier a obtenu le label national et, après le Théâtre Liberté, l’Hôtel des Arts, le Musée d’Art rénové, ajoute un magnifique fleuron culturel à la ville de Toulon. JACQUE BRACHET

 

Mots-clés : , , , , , ,

6 juin 2019

ISTHMIA La faune terrestre autour de nous

Classé sous Isthmia le mag,NATURE — isthmialemag @ 17 h 26 min

Faune terrestre dans le var

Voici un document intéressant pour nous, les habitants d’Isthmia, que je vous engage à lire.

Amusez-vous à les rechercher avec vos enfants.

« La faune est discrète sur les rivages ; elle fuit la chaleur estivale pendant la journée.

Les animaux dits « à sang froid « , sont les plus courants comme les arthropodes (insectes, crustacés), les reptiles ;

mais on observe également des oiseaux marins.


• La Cigale – insecte

LA CIGALE
On trouve plusieurs espèces différentes, mais toutes grandissent de la même façon. La larve de la cigale vit plusieurs années sous terre. La nymphe sort en creusant un trou, cherche une brindille à laquelle s’agripper pour se métamorphoser en insecte adulte. Une cigale « toute neuve » sort de l’ancienne enveloppe (l’exuvie) ; elle est vert pâle et vulnérable. Elle attend sans bouger les premiers rayons de soleil de l’été qui durcissent sa cuticule toute molle, pour pouvoir prendre son premier envol.

Seul le mâle sera capable de chanter grâce à ses  » cymbales  » situées sous son abdomen.

• La Thécla – insecte (Satyrium sp.)
Il existe deux espèces très similaires dans notre région :

la Thécla du Kermès (et celle de l’Yeuse).

INSECTE VAR Thécla du Kermès

On les discerne grâce à leurs tâches rouges qui diffèrent par leur nombre.

• Le Criquet à ailes bleues ou Oedipode bleu – insecte
(Oedipoda Coerulescens)

INSECTE Oedipoda_caerulescens


Lorsqu’il est dérangé par un prédateur, il s’envole ; la couleur bleu vif de ses ailes devient alors visible et fixe l’attention du poursuivant. Par contre, quand il se pose, les couleurs du criquet se fondent dans son environnement ; il se « camoufle » par homochromie. Le prédateur est désorienté, car il ne voit plus de couleur vive. Il a des cousins aux ailes rouges qui utilisent le même principe.

• La Piéride – insecte (Pieris sp.)

INSECTE PIERIDE

Elle fait partie d’une famille de papillons aux ailes blanc jaune avec souvent une ou plusieurs tâches noires sur les ailes antérieures. C’est un genre très commun en Europe. Plusieurs générations se succèdent du printemps à l’automne.


• Le Citron de Provence – insecte (Gonepterix cleopatra)
 

INSECTE CITRON DE PROVENCE

Le mâle est jaune citron avec une tâche orangée sur les ailes antérieures. La femelle est plus pâle, tirant vers le blanc verdâtre, chaque aile présentant un point orangé en son milieu. Sa chenille se trouve dans les arbustes de Nerpruns alaternes. Ce papillon a une durée de vie assez longue (quelques semaines). L’adulte s’observe surtout au printemps et à l’automne. 


• Le Scarabée des dunes – insecte (Scarabaeus semipunctatus)

INSECTE SCARABEE On le trouve sur les rivages sablonneux. Il confectionne des boules d’excréments avant de les enfouir dans le sol ; il y pondra ses œufs. Ainsi il fertilise et aère le sol. 

• La Scolie hirsute – insecte (Scolia hirta)

INSECTE Scolia hirta Cet hyménoptère pond ses œufs dans les larves des cétoines (des gros coléoptères) ou des scarabées. La larve de la Scolie grandira aux dépens de cette proie vivante. Malgré ses allures de grosse guêpe, elle n’est pas dangereuse pour l’homme. 

• La Coccinelle à 7 points – insecte (Coccinella 7-punctata)

La bête à bon-Dieu, petit coléoptère est un prédateur de pucerons. Vous pouvez en faire l’élevage en vous procurant des larves dans des jardineries ou des coopératives agricoles.

INSECTE LA COCCCINELLE A 7 POINTS

• L’Ephippigère ou Porte selle – insecte (Ephippiger ephippiger)

INSECTE Ephippiger ephippiger
Grande sauterelle ayant des ailes vestigiales à coloration variable. La femelle dépose ses œufs dans la terre au moment de la ponte grâce à un organe en forme de sabre, l’oviscapte, situé au bout de son abdomen.


• La Zygène – insecte (Zygaena sp.)

INSECTE Zygaena sp
Les couleurs vives des Zygènes avertissent les prédateurs qu’elles ne sont pas bonnes à manger ; en effet, elles peuvent secréter une substance qui les rend non comestibles en cas d’alerte. Elles sont attirées par les fleurs violettes. 

• L’Écureuil roux – mammifère (Sciurus vulgaris)

FAUNE ECUREUIL Sciurus vulgaris

Dans notre région, ce petit mammifère est surtout inféodé aux pinèdes de pins d’Alep dont il grignote les cônes (les pommes de pin). Il est arboricole et diurne. Son corps peut atteindre 50 cm de long (queue comprise). Il descend volontiers des arbres pour se nourrir. Il nous laisse comme indice de sa présence des trognons de pommes de pin grignotées sous les arbres. 

On le rencontre souvent à Isthmia


• Le lézard des murailles – reptile (Podarcis muralis)

FAUNE LEZARD DES MURAILLES
Ce petit saurien d’une quinzaine de centimètres aime chasser les petits invertébrés. Il apprécie les endroits secs et chauds. Il peut être parfois en compétition avec la tarente. 


• La Tarente – reptile (Tarentola mauritanica)

FAUNE La Tarente - reptile

On aperçoit ce gecko (lézard à doigts pourvus de ventouses), d’allure robuste, plutôt actif la nuit, sur les murs, à l’affût de petits invertébrés. Il a des pattes adhésives et une pupille verticale.

Pour les Provençaux, la tarente porte bonheur à une maison. 

La Mouette rieuse – oiseau (Larus ridibundus) 

FAUNE La Mouette rieuse - oiseau (Larus ridibundus)
Elle est commune sur notre littoral et peut, elle aussi, fréquenter les décharges. On peut la différencier du goéland surtout par sa plus petite taille. A la période où se constitue son plumage nuptial, il est facile de la reconnaître car sa tête se colore de brun ou de noir. 

LA NATURE AU PARC

Le gabian (goeland)

Il investit la piscine tous les soir à partir de 17h. 

FAUNE OISEAU GABIAN

 

grenouillestétards

poissons rougespoissons en rond

ecureuil aux aguets ecureuil

heron1 haut perché

herisson gourmand

FAUNE LEZARD DES MURAILLES FAUNE La Tarente - reptilecigale

Mots-clés : , , , , , ,

31 mai 2019

ISTHMIA Les gabians

Classé sous Isthmia le mag,NATURE — isthmialemag @ 13 h 28 min

Les gabians investissent la piscine

Depuis cette année, les gabians ont envahi la piscine.

Chaque soir vers 17h ils sont là. Juste une petite idée.

Image de prévisualisation YouTube

 

Spectacle charmant, certes, mais le goéland dérange.

On lui reproche d’être un peu trop porté sur la nourriture, ce qui le rend agressif et voleur, d’attaquer les personnes qui lui déplaisent, de “gueuler” à longueur d’année, de décimer les mouettes… Bref, d’être un sale animal dont il est impératif de contenir l’extension.

gabian gueulard

Certes, il n’est pas du genre discret, il se voit et s’entend.

Cependant notre leucophée ne crie pas toute l’année mais “seulement” en période d’amours, d’accouplement et d’éclosion. Il crie aussi quand il défend ses “jeunes” qui se promènent. Il crie encore pour encourager ceux qui, apprenant à voler, se jettent dans le vide. Trois mois de vacarme de mars à juin.

Et s’il est très bruyant, il n’y a apparemment qu’en Méditerranée que l’on s’en plaint : en Normandie et en Bretagne, la densité de goélands (argentés, pas leucophées) est largement supérieure, et personne ne songe à les éradiquer.

Le bord de mer n’est pas une carte postale !

Côté agressivité, « le gabian n’attaque pas, il intimide », selon le naturaliste Yves Corroy.

Mais deux ou trois goélands vociférant à 20 cm de notre crâne peuvent faire craindre le pire.

Autre chef d’inculpation : la gloutonnerie.

Mais en réalité il mange seulement 10 % de son poids par jour, soit environ 100 g de nourriture.

Il est paresseux, et très opportuniste, et nous rend d’infinis services car il “déjeune” sur place.

Il engloutit tout : poissons et oiseaux morts, restes de sandwiches, etc.

Sans lui, nos plages seraient impraticables. Il mange à peu près tout ce que les pêcheurs rejettent à la mer car à la différence du cormoran ou de la mouette, le gabian ne pêche pas, il récupère.

Et enfin, le gabian pollue en laissant ses excréments partout.

Donc n’encouragez pas les gabians. Ne leur donnez jamais à manger et ne laissez rien traîner qui se mange, pas la moindre miette.

 

En savoir plus

Le gabian ou goéland leucophée – oiseau lariforme (Larus cachinnans)
Le gabian, en provençal,  est une espèce de mouette de grande taille : 1,20 m d’envergure, mais il ne pèse pas plus d’un kilo

Cet oiseau, rare il y a cinquante ans, est devenu très commun, car il s’est adapté, grâce à son régime omnivore, aux opportunités de son lieu de vie.

Gabians, goélands, mouettes, sternes ou gris. Ce sont tous les noms de cette espèce.

Les Mouettes et les Goélands sont des oiseaux, qui formaient le genre Larus de Linné. Ils constituent maintenant, sous le nom de Lariens ou Larinés (Larinae), la principale tribu de la famille des Laridés, qui comprend aussi les Stercoraires et les Sternes ou Hirondelles de mer.

On les confond toujours. Mettons un peu d’ordre.

Pour vous y retrouver allez sur ce site très documenté.

OISEAUX DU GOLFE DU MORBIHAN

Les sternes sont des oiseaux appartenant à la famille des Laridae et répartis dans plusieurs genres : Gelochelidon, Hydroprogne, Thalasseus, Sterna, Sternula et Onychoprion.

Les sternes sont également communément appelées hirondelles de mer ou mauves1.

Quelle est la différence entre la mouette et le goéland ?

mouette et goéland

Le bec. Si l’oiseau est prêt de vous, vous n’aurez aucun mal à distinguer le gros bec jaune du goéland avec une petite tâche rougeâtre sur le dessous. Ses pattes sont jaunes.

La mouette, elle, affiche un bec rouge et plus petit

Le gabian peut ainsi capturer des poissons malades en bord de mer, manger les poissons que rejettent les pêcheurs, voler les œufs d’autres oiseaux, ou s’installer à proximité de nos dépôts de déchets.

Les jours de vent, il semble jouer dans les courants d’air.

Espèce protégée certes, mais il fait partie des espèces qui doivent être régulées.

Du coup, depuis 2009, à Sète, où l’on recense 800 goélands, la Ville emploie une “méthode douce” pour en maîtrise la population, voire la neutraliser définitivement

Une équipe, assistée par un membre de la Ligue de protection des oiseaux,  va de nid en nid, pulvérisant du formol sur les œufs, puis un produit qui permet d’étouffer les poussins dans l’œuf en empêchant l’oxygène d’y pénétrer. La stérilisation permet donc autant de réguler l’espèce que de calmer ceux qui s’en plaignent.

Mouette_rieuse a Lyon

 

Un joli poème de Jean Richepin appris à la maternelle et à lire à vos enfants

Mouettes, gris et goélands
Mêlent leurs cris et leurs élans.

Leur vol fou qui passe et repasse
Tend comme un filet dans l’espace.

Mouettes, goélands et gris
Mêlent leurs élans et leurs cris.

Parmi les mailles embrouillées
Grincent des navettes rouillées.

Mouettes, gris et goélands
Mêlent leurs cris et leurs élans.

Ces navettes à l’acier mince,
C’est leur voix aiguë et qui grince.

Mouettes, goélands et gris
Mêlent leurs élans et leurs cris.

On voit luire en l’air dans les mailles
Des ors, des nacres, des écailles.

Mouettes, gris et goélands
Mêlent leurs cris et leurs élans.

C’est un poisson que l’un attrape
Et qu’au passage un autre happe.

Mouettes, goélands et gris
Mêlent leurs élans et leurs cris.

Holà ! ho ! Du cœur à l’ouvrage !
La mer grossit. Proche est l’orage.

Mouettes, gris et goélands
Doublent leurs cris et leurs élans.

Mais soudain, clamant la tempête,
Le pétrel noir au loin trompette.

Mouettes, goélands et gris
Brisent leurs élans et leurs cris.

Vite, vers leurs grottes fidèles
Ils retournent à tire d’ailes.

Mouettes, gris et goélands
Rentrent leurs cris et leurs élans.

Lui, sa clameur stridente augmente.
Quand vient ce roi de la tourmente,

Mouettes, goélands et gris
N’ont plus d’élans, n’ont plus de cris.

A Lire

LECTURE BD le gabian le soleil et l'amer

 

Le gabian le soleil et l’amer

 

 

 

 

Mots-clés : , , , , ,

10 décembre 2018

Protégé : ISTHMIA LES SAISONS AU PARC

Classé sous NATURE,PARC ISTHMIA,PHOTOS,SAISONS — isthmialemag @ 13 h 33 min

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Mots-clés : , , , , , ,

13 avril 2017

Quels services nous rendent les insectes

Classé sous INSECTES,Isthmia le mag,NATURE — isthmialemag @ 10 h 48 min

INSECTES, SERVICES RENDUS

DU 1ER AVRIL AU 14 MAI 2017

ENTREE GRATUITE

INSCRIPTION ET RENSEIGNEMENTS AU 04 94 05 33 90

PROGRAMME: CLIQUEZ SUR L’UNE DES DEUX IMAGES

INSECTES AFFICHE

INSECTES PROGRAMME

 

Mots-clés : , , , ,

Le Journal du Grand Changement |
Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Chroniques de Naima
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres