Isthmia le mag

26 avril 2018

Accueil sur le BLOG d’ISTHMIA

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 13 h 06 min

PRINTEMPS ISTHMIA PAQUES 2018

 PRINTEMPS AU PARC -  PHOTO CHADEAU

NEIGE 2018 ISTHMIA

Isthmia sous la neige 27 février 2018 – PHOTO P.CHADEAU

Chers résidents, chers lecteurs du mag

CE BLOG A REMPLACE  LE MAG

Parc Isthmia

 

Il contient:

-des articles réservés aux résidents du Parc qui ne peuvent être consultés qu’avec un mot de passe -Si vous l’avez égaré, n’hésitez pas à me le demander-

-des infos sur les activités culturelles autour de nous.

- des infos diverses suivant plus ou moins l’Actualité.

Je remercie ceux qui m’aident à l’enrichir en me transmettant de nouvelles infos sur le Parc: photos, calendriers d’activités,  compte-rendu d’atelier etc… et aussi ce qui veulent bien me lire.

- Si vous souhaitez recevoir des documents concernant la copropriété, des compte-rendu, etc. vous pouvez également me contacter.

RAPPEL CONFIDENTIALITE

Les articles réservés aux résidents du Parc ne peuvent être consultés qu’avec un mot de passe.

Si vous l’avez oublié n’hésitez pas à le demander ICI

♦ POUR SUIVRE LE BLOG 

De nombreux articles sont publiés régulièrement.

Pour suivre les informations culturelles, il est conseillé de consulter le blog régulièrement, sans attendre le mail qui vous prévient.

Il vous suffit d’enregistrer le lien dans vos favoris.

MAIS LE MEILLEUR MOYEN EST DE S’ABONNER.

Cliquez sur les balises Flux RSS des articles et RSS des commentaires marqués en dessous des coulisses du Mag

De nombreux lecteurs l’ont déjà fait. MERCI  de votre intérêt.

 

POUR VOUS DESINSCRIRE

Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, veuillez cliquer  ICI

 

♦ SORTIES CULTURELLES

Pensez au COVOITURAGE. C’est pratique, économique et convivial.

Signalez vos disponibilités ou vos demandes.

Un problème! Une question! Une info! Une participation! Contactez LE MAG

 

♦ VOUS POUVEZ TOUT ENREGISTRER

- les articles → sélectionner le texte puis  copier -coller

- les photos → clic droit/ enregistrer l’image sous…

-les albums →  ouvrir l’album / cliquez sur chaque image/ puis enregistrer l’image sous…

pour fermer l’album, cliquez sur la croix sur carré rouge en haut à droite

-les vidéos → clic droit/ sur YouTube copier l’URL de la vidéo http://….. et copiez-là dans Fluvore. Suivez les directives

-les diaporamas → C’est expliqué pour chaque diaporama (un exemple avec celui-ci):

Télécharger le fichier (.pps, 50095 Ko)

TELECHARGER FICHIER

Choisir ensuite ouvrir (lecture seule) ou de préférence sur enregistrer sous (pour l’enregistrer dans votre ordinateur)

Faites-le immédiatement car ensuite certains documents qui ne seront plus d’actualité seront effacés pour ne pas alourdir le blog.

EVOLUTION DU BLOG 

      6 JUILLET 2017 - 24 MARS 2018

2017.07.06 VisiteursCOMPTEUR DE VISITES    SMILEY content

 COMMENTAIRES

Laissez des commentaires, cela sert à référencer le Blog et à en garantir la diffusion

COMMENTAIRE

 

 

POUR CONTACTER LE BLOG

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

* Les infos demandés dans ce formulaire de contact ne parviennent qu’au Rédacteur du MAG

 

 

Mots-clés : , , ,

10 avril 2018

TROIS EVENEMENTS AUXQUELS VOUS ÊTES CONVIÉS

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 18 h 47 min

 

1° EXPO « DESSIN CONTRE NATURE »,  DE PHILIPPE COMAR, À LA VILLA TAMARIS

A DECOUVRIR A La Villa Tamaris, la Seyne sur mer  DU 17 février AU 24 avril 2018

Lire l’article de Lilyane ROSE sur  YAQUOI

« PHILIPPE COMAR

« Dessin contre nature »

DESSIN CONTRE NATURE VILLA TAMARIS

TEXTE DE L’ARTICLE publié le 9 avril 2018

Les salles du rez-de-chaussée de la Villa Tamaris sont toujours accueillantes pour les artistes, aussi éclectiques que soient les choix des commissaires, leurs œuvres, dans ces pièces aux dimensions plus intimes y gagnent en unité, et des accrochages judicieux nous permettent d’approcher l’aventure d’une démarche artistique.

De l’unité donc. Ici, évidente et simple : la technique – le crayon graphite sur papier, la couleur – le noir et le blanc, plutôt le gris, la pratique – le dessin, le dessin, le dessin. Philippe COMAR dessine ; tout le temps, partout : dehors, mais moins les grands espaces que les « objets » qu’ils contiennent, les roches, les écorces, des fragments de nature et dedans. Les lieux clos, confinés, encadrés sont d’inépuisables et gigantesques cabinets de curiosité pour ce boulimique raisonné collectionneur de forme. On le suit dans les endroits les plus inattendus : serre tropicale du Jardin des Plantes, Musée des Beaux-Arts, de minéralogie, de la marine, Musée Guimet Dupuytren ou Musée de l’air ; salon de l’agriculture, école vétérinaire, hôpital Saint-Louis, zoos, aquariums, gare, cirque, égouts, carrières et autres catacombes… et aussi dans une locomotive de collection, dans sa salle de bain, sur son lit. Culture contre nature ?

Car Philippe COMAR ne regarde jamais sans interroger le réel. Avec son seul crayon et sa gomme, s’il traque la diversité infinie des formes, s’il adhère aux apparences, c’est pour essayer d’en comprendre les causes, remonter aux lois qui gouvernent les phénomènes, comme le préconisait déjà Léonard de Vinci. Et quel meilleur terrain de jeu que le Muséum d’Histoire Naturelle où des jours durant il a dessiné « avec avidité ces squelettes et ces corps soigneusement épluchés, n’abandonnant les crayons que tard le soir dans une sorte d’ivresse confuse et hallucinée. »

Se nourrir jusqu’à l’ivresse des objets du réel (machine, viscères, plâtres d’atelier, hippopotame nageant ou truite endormie, cristaux et lotus, tableau de Gustave Courbet…). Pour Philippe COMAR, le dessin est l’incontournable condition de la possibilité de la connaissance, il est LE médium qui permet à l’esprit de se rapprocher des choses. Objet graphique autonome, l’image détachée de l’objet transforme la réalité, en la fixant, elle la rend approchable : il faut faire encore et encore des images pour parvenir à capturer la complexité du monde. Dessiner n’est pas imiter mais reconstruire. « Pour le dessinateur attaché au dessin d’observation, le vrai mystère n’est pas l’invisible, mais le visible (…) plus on parvient à démêler la confusion qui nous entoure et plus l’évidence de ce que nous voyons apparaît comme une énigme plus grande. » Dessiner contre la nature, la nature des choses comme adversaire. Faire des images serait une forme de survie ?

L’adversaire, le réel, sera plus vulnérable s’il est déjà circonscrit, fixé à l’intérieur d’un cadre. Philippe COMAR choisit son terrain : les musées, les aquariums, les fosses et les cages des animaux du zoo, les eaux prisonnières de leurs reflets, la nature en tube étiquetée, les fœtus en bocaux, l’exiguïté d’une baignoire. L’enfermement pour capturer le chaos, traquer la forme. « La cage, comme la feuille de papier est un lieu où apprivoiser le réel. »

Le dessin est une affaire de temps, celui de la réflexion et du mouvement de la pensée ; la tête et les mains ne réagissent pas de la même manière en présence d’une vache, de membres de chevaux écorchés ou d’un intestin grêle de poulain du XIXe siècle fixé et étiqueté sur son socle : lignes frémissantes ou précision d’un dessin « léché » en valeur. Pour affronter le réel il faut aussi maîtriser ses émotions, et le temps. Il y a des instants et des moments : les lignes claire nous proposent une version simple du monde complexe et les clair-obscurs aux séduisantes lumières voilées nous incitent à en percer l’énigme.

La quête de la connaissance ne va pas sans une certaine inquiétude, elle nous oblige à affronter l’évidence de la mort pour comprendre la vie. L’artiste dessine des animaux empaillés ou disséqués, des moulages de têtes décapitées, fait des croquis de sa grand-mère et de son père sur leur lit de mort. En dessinant des cadavres d’animaux ou de monstres, il est à la recherche d’une limite du beau « ce n’est qu’en dessinant que l’on parvient à dépasser nos préjugés et à expérimenter qu’il n’existe dans l’absolu rien de laid ». Dessin contre la nature – dessiner contre la nature, le beau dans la nature et le beau dans l’art seraient-ils en concurrence ? On a interprété la Mélancolie de l’Ange de DÜRER comme un échec à définir la beauté.

Lilyane ROSE

Un excellent catalogue (35 €) accompagne l’exposition et serait même indispensable. On y trouve les cartels de chaque œuvre exposée et les commentaires et propos très vivants de Philippe COMAR.

 

2 ° VERNISSAGE « AZUL », DE PHILIPPE HUGONET ET DIDIER PETIT,

      À LA GALERIE LA PORTE ETROITE, TOULON

      Vendredi 13 avril à La PORTE ETROITE à 18h30

DERNIER ARTICLE SUR YAQUOI: VERNISSAGE13 avril « AZUL » à La PORTE ETROITE, – FESTIVAL POESIE VIVANTE ET INVENTIVE, SUITE

CONTACT : Galerie LA PORTE ETROITE

Chers amis,

Je suis heureux de vous rappeler notre rendez-vous vendredi prochain pour le vernissage de   AZUL

AZUL GALERIE LA PORTE ETROITE TOULON

Pascale HUGONET, cire pigmentée et Didier PETIT, papier découpé

 

Azul, bleu en espagnol, est un dérivé du mot azur (n.m. ar.lāzaward, du persan lâdjourd, lapis-lazuli; 1080). On dit également pierre d’azur.

Pierre du sol, de la terre, de la roche, pierre couleur du ciel, de l’illimité, de l’inatteignable, de l’espace.

Couleur de la robe de la Vierge, couleur des manteaux des rois de France (sur champ d’azur !),

couleur des fonds ultramarins, de la mer, de l’horizon, du ciel, de la voute céleste,

elle est la cape immense de l’impalpable, 

celle des voutes architecturales telle la Sixtine avant que Michel-Ange ne la peigne, 

elle est recherchée par les peintres au même titre que l’or.

Couleur céleste par excellence, elle est l’infini, le vertige, le nocturne avec ses zones d’ombre et de lumière: vaste comme la nuit et comme la clarté nous dit Baudelaire.

Elle est nuée des poètes, éther des scientifiques…

Regarder le ciel et la mer et la nuit tout à la fois…           

L’œil s’y abime, s’y noie, se perd, s’éloigne et se rapproche.

Insaisissable image, interrogeable espace, invisible cosmos, elle donne corps à l’immatériel…

La voir c’est déjà y rêver !

Tendons la main, le doigt, tout s’efface…

Tentons de la cerner… Patience, oui, mais dans l’azur…

Didier Petit, février 2018

 

3° FESTIVAL POESIE VIVANTE ET INVENTIVE, SUITE,

« Poésie vivante et inventive »

Poètes accueillis en résidence : Armand Le Poête et Patrick Dubost

Au programme : expositions, lectures, ateliers et performances

« Un festival inter-générationnel qui place la poésie dans tous ses états au coeur des villes participantes. »

jusqu’au  22 avril, Solliès, Carré des Mots à Toulon, La Farlède

FESTIVAL ART ET POESIE

Informations : 04 94 33 72 02
avec la présentation de la revue TESTE # 30 dimanche au Carré des Mots

INFOS TRASMISES PAR

Marie-Françoise Lequoy-Poiré Plasticienne - photographie et computer art – journaliste
artmandat et réseau « c’est bien parti »
Facebook
TOULON
06 62 69 41 23
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

8 mars 2018

du 23 au 25 mars Bacchus Toulon place d’armes

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 13 h 05 min

2018.03.23-25 MARS BACCHUS TOULON

Bacchus et le réseau Mistral vous proposent :

une dégustation + 1 Pass 2 voyages en bus et bateaux-bus au prix de 5,00€ au lieu de 7,80€

(offre valable entre le 23 et le 25 mars 2018).

Pour utiliser le Pass 2 voyages :
Mon Pass 2 voyages + 1 entrée dégustation est en vente dans les agences réseau Mistral et dans les offices de tourisme de Toulon

Pour être valable, le Pass 2 voyages devra être validé à chaque montée à bord d’un bus ou bateau-bus du réseau Mistral entre les 23 et 25 mars prochains.

17 juillet 2017

Protégé : Piscine 2017 et Pot Isthmia

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 12 h 50 min

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

13 avril 2017

1er avril/ 14 mai 2017 – Insectes, services rendus

Classé sous INSECTES,Isthmia le mag,NATURE — isthmialemag @ 10 h 48 min

INSECTES, SERVICES RENDUS

DU 1ER AVRIL AU 14 MAI 2017

ENTREE GRATUITE

INSCRIPTION ET RENSEIGNEMENTS AU 04 94 05 33 90

PROGRAMME: CLIQUEZ SUR L’UNE DES DEUX IMAGES

INSECTES AFFICHE

INSECTES PROGRAMME

 

Mots-clés : , , , ,

31 mars 2017

Musée des Arts Asiatiques de Toulon

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 11 h 55 min

MUSEE DES ARTS ASIATIQUES 

 

 

CLEMENT MASSIER (1844/1917) et le Japonisme
Céramiques de Vallauris, Golfe-Juan / Collections des Musées de Toulon
VERNISSAGE  le  21/04/2017 – 18h
EXPOSITION DU  22 AVRIL AU 25 NOVEMBRE 2017

INVITATION

cliquez ci-dessous

fichier pdf Invitation – Musée des arts asiatiques

 

PHOTOS DU MUSEE

entree du musée

Voir les photos

 

EXPOSITION PERMANENTE

Exposition permanente :
Collections d’origine et de choix différents, offrant un large éventail des civilisations dites « asiatiques »

INFOS PRATIQUES

Entrée du public : 169 littoral Frédéric Mistral – 83000 Toulon (bus 3 et 23)
Tél. 04 94 36 83 10
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h, fermé les jours fériés
Entrée libre
Pour plus d’information : www.toulontourisme.com/actu/exposition

HISTOIRE

Le Musée des arts asiatiques est un département du Musée d’Art réuni à la Villa Jules Verne, située sur le littoral Frédéric Mistral, face au port Saint Louis dans le quartier du Mourillon  à Toulon (Var). 

Il a été inauguré en 2001.

Il abrite des collections d’arts asiatiques présentées par origine géographique.

Les pièces du musée proviennent dans leur majorité de legs à la ville de Toulon.

La Villa Jules Verne

La villa Jules Verne se situe sur la route littorale, face au fort Saint-Louis dans le quartier du Mourillon.

Elle a été acquise en 1905 par la femme de Michel Verne, unique fils du célèbre auteur de science fiction.

Ce dernier, contrairement à la légende, n’y a jamais habité.

La confusion vient peut-être que son fils a remanié plusieurs romans de son père sous le nom de Michel Jules-Verne.

Michel Verne fondera une société de production les films Jules Verne et tournera plusieurs films tirés des romans de son père à Toulon.

La villa fut réquisitionnée par les Allemands en 1942 puis par l’Instruction publique juste à la fin de la guerre.

Madame Verne revendit la maison en 1953 et elle devint un hôtel-restaurant, Le Nautilus.

Celui-ci acquit la maison voisine et la mairie de Toulon racheta l’ensemble en 1973.

La visite du musée se fait sur trois niveaux.

Tout d’abord, le rez-de-chaussée accueille des collections temporaires et des animations.

Le premier étage présente les collections venant de Chine (137 m2) et du Japon (26 m2). Au second étage, on trouve les collections de l’Asie du Sud-Est (68 m2), de l’Inde (22 m2) et de la Mongolie et du Tibet (26 m2).

La restauration de la villa met en valeur l’architecture des maisons bourgeoises du début du XXe siècle:

les pièces du rez-de-chaussée sont lumineuses et les boiseries sont mises en valeur par des couleurs sombres.

Les pièces des étages ont un parquet d’un bois chaleureux qui s’accorde avec les vitrines d’exposition.

 Plus d’infos sur Wikipédia

Mots-clés : , , , , , , , ,

27 mars 2017

Protégé : ISTHMIA La piscine

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 19 h 51 min

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Mots-clés : ,

23 mars 2017

Vendredi 24 mars 2017 Conférence sur les écrivains provençaux par Yves Stalloni

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 19 h 16 min

conférence inner wheel

Conférence sur les écrivains provençaux par Yves Stalloni,

Professeur agrégé de Lettres Modernes Membre titulaire de l’Académie du Var…

Suivie d’une dictée

Remise de prix.

Collation offerte.

Une participation de 5 € ira au profit des chiens-guides d’aveugles.

Organisé par l’Association Inner Wheel de Toulon.

Maison de la Méditerranée
Rue Commandant Infernet, 83000 Toulon

 

Mots-clés : , , , ,

20 mars 2017

Lundi 20 mars journée du bonheur

Classé sous Isthmia le mag,Journée du bonheur,JOURNEES PARTICULIERES — isthmialemag @ 9 h 04 min

  Décidément, ce 20 mars est riche en événements. Mettre le bonheur à l’honneur ce jour-là, ça ne peut pas s’inventer.

Aujourd’hui c’est la journée du Bonheur.

Mais c’est quoi le bonheur ?… 

« C’était un petit bonheur

Que j’avais ramassé… »

Ecoutez Felix Leclerc, le créateur de cette chanson de mon enfance, la plus charmante qui soit, reprise depuis par Dalida, Linda Lemay, Hugues Aufray , Dominique Breault, Michele Torr, Gertrude Seinin , Groovy Aardvark etc… et même Vanessa Paradis. Retrouvez-les tous sur YouTube.

Image de prévisualisation YouTube

Et Chantez ! vous aussi en cliquant ci-dessous.

Karaoké C'est un peti bonheur

Le bonheur en citations

 

Walt Disney « Rêve ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur »

 Blaise Cendrars « Le seul fait d’exister est un véritable bonheur. »

Johnny Hallyday « Ce qui rend heureux, c’est d’être heureux »

Sagan : « c’est comme si  on reçoit un caillou qui nous tombe sur la tête : c’est rond, ça ne fait pas de mal ».

«Le bonheur, ça dure deux ou trois heures »

« On peut trembler de bonheur »

 

 L’espoir – Petit bonheur deviendra grand

« Le bonheur, cette chose qui n’existe pas, et qui pourtant un jour n’est plus. Et pourtant tout le monde le cherche! »

Mais « Tout est perdu sauf le bonheur »

Michel Houellebecq  « La Possibilité d’une île »

Françoise Giroud « On ne peut pas VIVRE dans PASSE car sinon on revivrait exactement la même chose. On ne peut pas VIVRE dans l’avenir. Le seul moyen de trouver le bonheur c’est de se connecter au présent »

Cesaria Evora « Ce qui me ravit aujourd’hui, c’est le bonheur d’avoir traversé toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant »

 

La Superstition : On n’ose pas dire qu’on est heureux

Camus  compare le bonheur au crime : « N’avouez jamais »  

Dali  « J’ai peur de mourir d’excès de satisfaction »

« La peur met un frein à notre épanouissement et notre quête du bonheur »

 

Georges Perec « Peut-être le bonheur n’est-il que dans les gares »

« Le bonheur est en chacun de nous mais  on a besoin de quelqu’un d’autre pour le trouver »

Proust  « Ce qui pour nous  fait le bonheur ou le malheur de notre vie, constitue pour tout autre un fait presque imperceptible»

Johnny Hallyday « Je me méfie des gens trop heureux : ils doivent avoir des choses à cacher»

 Epictète « N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive… et tu seras heureux »

Boris Vian « Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun » L’Ecume des jours  

Jean Giraudoux  « Le bonheur est une petite chose que l’on grignote, assis par terre, au soleil »

 Sénèque « Quand le soleil s’éclipse on en voit la grandeur »

Comme a dit un serveur à Mombasa : « A quoi servirait de pleurer ? Ça ne changerait rien… alors on préfère sourire ! Hakuna Matata ! » Un peuple qui, malgré la rudesse de son existence, a choisi d’être heureux

Chamfort « Le plaisir peut s’appuyer sur l’illusion, mais le bonheur repose sur la réalité »

H.de Montherlant « Le bonheur est comme l’été, il n’irradie pas. Rien à attendre de son souvenir pour les jours où nous aurons froid »

Goethe « Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir »

Henrik Ibsen « Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur ici, dans la vie »

 

Le doute

Charles Baudelaire « Faut-il qu’un homme soit tombé bas pour se croire heureux »

Jean-Baptiste Lafond  « Le bonheur, c’est tout ce qui arrive entre deux emmerdements… »

« Le souvenir d’un bonheur n’est bénéfique que lorsque celui qui se souvient est encore heureux »

Napoléon Ier  « L’homme n’a pas d’amis, c’est son bonheur qui en a » 

 

L’action

Françoise Giroud « Le bonheur : faire ce que l’on veut et vouloir ce que l’on fait »

«  Le bonheur c’est de réaliser, de faire quelque chose et de préférence quelque chose que l’on aime bien »

John Stuart Mill « Le bonheur n’est pas un but qu’on poursuit âprement, c’est une fleur que l’on cueille sur la route du devoir »  

Epictète  « N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive… et tu seras heureux »

Enrico Macias : « Chanter le plus grand bonheur du monde »

Edith Piaf « je suis Heureuse quand je chante » 

  

Le souvenir

Alfred de Musset « Un souvenir heureux est peut-être, sur terre, plus vrai que le bonheur »

 « Pendant la première partie de sa vie, on ne se rend compte du bonheur qu’après l’avoir perdu ».

  

L’acceptation

Simone Signoret « Le secret du bonheur en amour, ce n’est pas d’être aveugle mais de savoir fermer les yeux quand il le faut »

Marcel Prevost « Heureuse par l’amour, quelle femme discute son bonheur? L’homme qui le lui donne est le premier parmi les hommes. Il n’est pas question de le comparer: il est roi »

 « Le seul bonheur qu’on a vient du bonheur qu’on donne »

William Shakespeare « Une chute profonde mène souvent vers le plus grand bonheur. »

 

« Le bonheur, c’est avoir une bonne santé et une mauvaise mémoire »

             Ce doit être vrai. Ca ressemblerait bien à un Alzheimer !

sourire

 

 

Mots-clés : , , , ,

Le printemps à Isthmia

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 0 h 40 min

Le printemps du Mag

Chers résidents, chers lecteurs du mag:

Ce blog évoluera en fonction des besoins et des opportunités.

J’ai besoin de votre aide pour  l’enrichir de nouvelles infos sur le Parc: photos, calendriers d’activités,  compte-rendu d’atelier etc…

L’agenda Culturel s’adresse à tous mais  certains articles sont réservés à la Résidence et ne peuvent être consultés qu’avec un mot de passe.

Si vous l’avez égaré, n’hésitez pas à me le demander.

S’Abonner au BLOG

Le meilleur moyen pour suivre le blog est de s’abonner en cliquant sur les balises Flux RSS des articles et RSS des commentaires marqués en dessous des coulisses du Mag .

Pour les sorties culturelles et autres, pensez au COVOITURAGE.

C’est pratique, économique et convivial. Signalez vos disponibilités ou vos demandes.

Un problème! Une question! Une info! Une participation! Contactez LE MAG

Mots-clés : , ,
12

Le Journal du Grand Changement |
Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chroniques de Naima
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres