Isthmia le mag

9 décembre 2019

ISTHMIA POINT LIVRES V 13 DEC 2019 Rencontre avec Claude Leray

 

 INVITATION LIVRE CLAUDE LERAY TOULON

Qui est Claude Leray?

C’est notre voisin. Certains le connaissent déjà. Ce vendredi, ce sera l’occasion pour tous de le découvrir.

Biologiste, Docteur ès sciences de l’Université de Marseille, Claude Leray a déjà publié un livre similaire sur les « Parcs et Jardins de Montpellier – Promenade et découverte des arbres remarquables », édité en 2014 par les Presses du Midi à Toulon ainsi qu’un autre livre: « Cerveau et nutrition » en collaboration avec Louis Sarliève, « Les lipides » , « Ces lipides qui stimulent notre cerveau », etc.

[Diététique et Neurosciences ? Ces lipides qui stimulent notre cerveau met l'accent sur les recherches récentes les plus importantes pour la santé humaine]

 

 

« Parcs et Jardins – Toulon et environs » vient de paraître aux Presses du Midi à Toulon, un livre original, utile comme guide de terrain pour une découverte botanique des principaux parcs et jardins de Toulon et de trois communes limitrophes, La Garde, La Valette-du-Var et Six-Fours-les-Plages, dont quatre Jardins Remarquables.

Présentation de l’éditeur

Ce livre-guide, à ce jour le plus complet en son genre, offre au lecteur une description de 11 parcs et jardins plantés de beaux arbres situés à Toulon, La Garde, La Valette-du-Var et Six-Fours-les-Plages.

Ces espaces arborés, ont été retenus

Ces espaces verts dont un seul est privé, ont été retenus pour leur proximité du centre-ville de Toulon, la facilité de leur accès, un seul appliquant un faible droit d’entrée, mais surtout pour l’originalité et la diversité des espèces remarquables rencontrées, peu connues du grand public..

Quatre d’entre eux ont reçu le label « Jardin Remarquable ».

La plus grande diversité botanique a été observée dans un jardin privé, le domaine d’Orvès à La Valette-du-Var, où l’on peut voir près d’une centaine d’espèces d’arbres, sans compter un verger remarquable planté de 55 espèces ou variétés différentes.

Cette grande diversité de la flore arborescente toulonnaise découle sans aucun doute du climat clément dont elle bénéficie (zone de l’oranger), permettant ainsi l’acclimatation d’espèces exotiques provenant de contrées lointaines.

Ce livre permettra au lecteur d’aborder en détail la grande biodiversité de ces magnifiques jardins.

Chaque parc ou jardin sélectionné est localisé, son histoire résumée, et surtout l’emplacement et l’identité des arbres les plus importants y sont indiqués sur des plans précis et à l’échelle. Les espèces retenues sont réunies dans un tableau unique afin de faciliter la recherche de leur localisation dans un ou plusieurs des onze espaces verts étudiés. Pour de nombreuses espèces, on trouvera des commentaires sur leurs particularités botaniques et écologiques, sur leurs origines et éventuellement leurs utilisations.

Le maintien et le développement de ces magnifiques zones vertes spécialisées dépendent de l’intérêt que vous leur apporterez lors de votre visite.

Toulon arrive en tête des villes moyennes pour la proportion de surfaces couvertes d’arbres, le patrimoine arboré atteignant 52 m² par habitant. Les trois autres communes sélectionnées dans cet ouvrage offrent à chacun de leurs habitants une surface arborée encore plus grande (entre 90 et 160 m²), chiffres supérieurs à la moyenne nationale. Il est de plus important de souligner la grande diversité et l’originalité des espèces rencontrées.

C’est ainsi que 239 espèces d’arbres, dont beaucoup proviennent de contrées lointaines, ont été recensées.

Cette richesse rappelle la tradition d’importation et d’acclimatation à Toulon d’espèces exotiques datant du siècle de Louis XIV.

Pourquoi les arbres ? Ce sont les êtres vivants les plus visibles de notre environnement, les plus majestueux et surtout les plus durables.

Apparus sur terre bien avant l’Homme, ils l’ont accompagné dans son évolution en lui offrant un abri, du chauffage, de la nourriture, des médicaments et des rêves du jardin d’Éden. N’oublions pas que les arbres ont des effets bénéfiques scientifiquement prouvés sur la vie des citadins ! Sachez que sept français sur dix cherchent, en priorité, à vivre à proximité d’un espace vert.

Mieux encore, neuf sur dix assurent ne pas pouvoir se passer du contact d’un végétal.

Les arbres exposent à tout moment de beaux feuillages, des fleurs les plus diverses, des troncs colorés.

Redécouvrez autour de vous ces merveilles venant des quatre coins du monde ! Chaque parc ou jardin sélectionné est localisé, son histoire résumée, l’identité et l’emplacement de chaque arbre y sont rapportés.

Les espèces inventoriées sont réunies dans un tableau unique permettant de les retrouver.

Avec ce livre-guide, le promeneur pourra en toute saison découvrir et aimer les arbres remarquables de Toulon et de ses environs, les identifier et ainsi enrichir ses connaissances de façon agréable voire ludique. De plus, les œuvres d’art (sculptures et monuments) présentes dans les jardins sont décrites, sans oublier leur histoire et celle de leur auteur.

Cet ouvrage est illustré par 234 photographies en couleurs et 15 plans à l’échelle réalisés par l’auteur.

 

Informations pratiques

Parcs et Jardins – Toulon et environs – Découverte des arbres remarquables
Claude Leray
Edité par les Presses du Midi à Toulon, Octobre 2019
241 pages, format A4
ISBN 978-2-8127-1124-4

Comment se procurer l’ouvrage ?

Sur place bien sûr, lors de la rencontre (règlement par chèque) ou

Sur les grands diffuseurs de livres et également 

sur le site de l’éditeur.

 

Sources

Lien : https://www.tela-botanica.org/2019/11/parcs-et-jardins-toulon-et-environs-decouverte-des-arbres-remarquables/

Parutions de Claude Leray

 

Mots-clés : , , , , , ,

ISTHMIA RENCONTRE LECTURE CLAUDE LERAY 13 DEC 2019

Classé sous Isthmia le mag,LECTURE,POINT LIVRES — isthmialemag @ 9 h 00 min

ATTENTION

INVITATION LIVRE CLAUDE LERAY TOULON

 

 Rendez-vous au point-livres.

Vendredi 13 décembre à 15h au POINT-LIVRES d’Isthmia – Rencontre avec Claude Leray

Voir invitation dans vos mails

 

POINT LIVRE EMPLACEMENT SALLE DU CS

GIF ACCES LIBRE

HORAIRES

Le local est ouvert du lundi  au vendredi de 9h à 16h

et le samedi de 9h à 11h

Les horaires pourrons changer en fonction de la demande.

Vendredi 8 novembre 2019

Amis lecteurs, bonjour

Nous remercions les visiteurs pour tous les livres qui ont été apportés et pour les commentaires déposés dans le cahier.

Les livres sont en libre-service. Vous pouvez les emporter ou les lire sur place.

N-’hésitez pas à venir avec vos enfants pour qu’ils puissent choisir eux-mêmes.

 

Ce qui fait vivre la littérature ce sont les échanges et les débats qu’elle suscite, les idées qu’elle dérange, les envies, les rejets.

Pourquoi ne pas échanger et donner votre avis?

Nous aimerions avoir vos remarques sur les livres que vous empruntez.

Utilisez le cahier visiteurs

Des fiches seront bientôt mises à votre disposition.

Servez-vous et laissez la fiche dans le livre avec votre commentaire lorsque vous le retournerez.

N’oubliez pas d’inscrire en tête de fiche le titre du livre et son auteur.

Cela nous permettra de fabriquer tous ensemble un fichier utile à la consultation

Vous pouvez aussi utiliser ce cahier pour y  noter vos remarques et vos suggestions.

C’est ensemble que nous ferons vivre ce lieu

Merci à tous.

 

LE POINT-LIVRES S’ENRICHIT

Les livres pour enfants sont arrivés au point-livres ainsi que quelques beaux livres de recettes pour les fêtes.

Ne le boudez pas.

Merci à tous ceux qui le fréquentent déjà et qui ont contribué à enrichir son fonds.

 

RENCONTRE LECTURE

Nous y avons organisé une première rencontre lecture.

Le compte-rendu se trouve dans le cahier visiteurs avec la date de la prochaine rencontre

Pensez à lire et n’oubliez pas de noter vos impressions dans le cahier qui vous est réservé.

 

DEMANDE D’AIDE 

Nous avons aussi besoin de votre aide pour son organisation.

Merci à tous !

Contactez Paule au 0667098936

LE LIEU

DES LIVRES VOUS ATTENDENT AU POINT-LIVRES D’ISTHMIA

situé dans la salle du Conseil Syndical, RDC du bât. F

Le point-livres est le point d’échange réservé aux résidents.

 

FONCTIONNEMENT

LE POINT-LIVRES EXISTE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

Vous pouvez  y déposer des livres ou en emprunter.

AFFICHE 1 HORAIRES blog

Le CERCLE DE LECTURE  peut éventuellement vous prêter d’autres titres qui vous intéressent.

Voir article : Rencontres Lecture à Isthmia

POINT LIVRE AFFICHE CIRCUL LIVRES blog

 

Vous pouvez  déposer des livres ou en emprunter.

Dans l’immédiat, la plupart des livres proposés sont en libre circulation.

Vous pourrez donc les emprunter, les rendre ou les garder, à votre convenance.

Vous y trouverez également des DVD, des VHS et  des livres pour enfants et des jeux de société si nous pouvons en récupérer

 

E-BOOKS ET FILMS

Pour les eBooks  ou films à lire sur  ordinateur  je peux vous en procurer.

Il suffit de le demander  par mail ou par message.

 

GIF EMAIL BLOG

 

 

 

LOGO POINT LIVRES

 

Mots-clés : , ,

7 décembre 2019

du 16 nov 2019 au 23 février 2020 Exposition Picasso et le paysage méditerranéen au Musée des Arts de Toulon

Classé sous ARTS,EXPOSITIONS,Isthmia le mag — isthmialemag @ 11 h 05 min

EXPO PICASSO MUSEE TOULON NOV 2019

 INAUGURATION

Malgré la pluie menaçante tout Toulon était présent à l’inauguration de l’Exposition. Un événement à ne pas manquer. Avant l’ouverture la foule s’étirait presque jusqu’à la Place de la Liberté. Impressionnant!

C’est à coup sûr un rendez-vous qui fera date dans l’histoire culturelle de Toulon. Ne ratez surtout pas la visite. Vous avez jusqu’au 23 février 2020.

MUSEE PICASSO INAUGURATION

Picasso nous accueille et nous salue égal à lui-même. sans artifice et on pourrait presque imaginer ce qu’il nous dit.

MUSEE PICASSO VISITE

Le Musée a été magnifiquement rénové et rajeuni. Esthétique et moderne. Mais un petit couac dans son accessibilité quand on descend les escaliers. A revoir!

Picasso, notre maître espagnol, a partagé notre admiration avec plusieurs de ses amis et contemporains tels que Braque, Derain, Dufy, Kisling, et d’autres encore…

Les quelques clichés sur l’intimité du peintre nous le rendent encore plus proche de nous. Il est de toutes les époques. Il est et restera Picasso. Il échappe à toute définition

 

Je suis fan de Picasso et je le serai toujours.

Artiste génial ou pas, selon les uns et les autres, Picasso fut un homme d’une intelligence aiguë, qui sut toujours et  tout de suite prendre la me­sure des gens auxquels il avait affaire.

Connaissant parfaitement son siècle et les hommes, il sut très vite adopter le caractère payant des attitudes tel ses accoutrements vestimentaires successifs.

Mais quel artiste ne le fait pas ?

Voici quelques unes de ses petites phrases qui en disent long sur son personnage:

« Ma mère me disait : » si tu deviens soldat, tu seras général ; si tu te fais moine, tu seras pape. » Au lieu de cela, je voulais être peintre, et je suis devenu Picasso ».

« Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d’autres transforment un point jaune en soleil. »

« On peut écrire et peindre n’importe quoi puisqu’il y aura toujours des gens pour le comprendre, pour y trouver un sens. »

Pablo Picasso

Sans oublier la phrase qui est le sens même de ma vie: « Je ne cherche pas, je trouve… »

 

EN SAVOIR PLUS ICI

Fermé pour travaux de rénovation, le Musée d’Art de Toulon, a rouvert ses portes le 16 novembre pour accueillir l’exposition

« Picasso et le paysage méditerranéen »,

du 16 novembre 2019 au 23 février 2020,

coproduite avec la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et la métropole Toulon Provence Méditerranée.

Pour sa réouverture au public à la suite de sa réhabilitation, le Musée d’Art de Toulon a présenté l’exposition

« Picasso et le paysage méditerranéen » qui vient conclure l’événement « Picasso-Méditerranée ».

Si le paysage peut apparaître comme un sujet peu fréquemment traité par Picasso, il traverse son œuvre et sa vie, au gré de ses différents ateliers et des lieux de résidence que le peintre a fréquentés, depuis son enfance en Andalousie jusqu’à la fin de sa vie dans le Sud de la France.

Les paysages de la Méditerranée de Picasso confrontés à ceux de ses contemporains

De Picasso, le public connait essentiellement les portraits ou les natures mortes.

On lui connait moins ses paysages qui ont pourtant parsemé son œuvre au fil des lieux de résidence où le peintre a vécu ou travaillé, depuis son enfance, en Andalousie, jusqu’à la fin de sa vie dans le Sud de la France et notamment sur la Côte d’Azur

L’exposition s’articulera autour d’une trentaine de paysages méditerranéens peints par Picasso, mis en parallèle avec des paysages du Midi peints par ses contemporains, amis ou connaissances, en faisant ressortir les influences réciproques des uns sur les autres : Raoul Dufy, Georges Braque, André Derain ou Kisling.

Enfin, une sélection d’une quinzaine de photographies de Lucien Clergue, Robert Capa, André Villers viendra illustrer les lieux familiers, résidences ou ateliers fréquentés par Picasso. Les œuvres présentées seront issues d’importantes collections publiques (Musée National Picasso, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne, Musée Picasso de Barcelone…) et privées.

Les influences

L’exposition tend à faire ressortir les influences réciproques d’une vingtaine des paysages méditerranéens de Picasso, confrontés à autant de paysages du Sud peints par ses contemporains, amis ou connaissances.

Parmi eux : Raoul Dufy, Georges Braque, Henri Matisse, André Derain ou Kisling.

Cette présentation a été enrichie d’une sélection de photographies de Lucien Clergue, Robert Capa, André Villers ou Henri Cartier-Bresson,

illustrant les lieux familiers, résidences ou ateliers fréquentés par Picasso.

 

EXTRAIT DU site expo

Exposition organisée par la Ville de Toulon, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et la réunion des musées nationaux – Grand Palais, dans le cadre du projet « Picasso – Méditerranée », initié par l’établissement public national Picasso-Paris

fichier pdf Invitation – Musée d’Art de Toulon – Vernissage – 15 novembre 2019

 

Musée d’Art de Toulon – Infos adresse et contact

113 Boulevard Général Leclerc – Toulon

culture@mairie-toulon.fr

Tél. 04 94 36 81 01

Ouverture :

Du mardi au dimanche de 12h à 18h fermé le lundi et les jours fériés

Tarifs: 5€ ; TR 3 €

Informations et réservations :

cgrandperret@mairie-toulon.fr

Tel : 04 94 36 47 86

 

Mots-clés : , , , ,

8 novembre 2019

LA VALETTE DU 15 AU 29 NOVEMBRE EXPOSITION « PAMBOUJIAN PERE & FILS »

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 17 h 45 min

Nous vous attendons nombreux pour le vernissage qui se déroulera

le jeudi 14 novembre à 18h30 à la Galerie d’Art le Moulin.

INVITATION-210x100mm-Bis

16 juillet 2019

Protégé : ISTHMIA Apéritif 2019

Classé sous ACTIVITES AU PARC,APERITIF,Isthmia le mag — isthmialemag @ 20 h 51 min

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Mots-clés : , ,

TOUCHE PAS AUX CIGALES

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 19 h 12 min

 

Le groupe « Aioli » chante 

« Touche pas aux cigales ou tu prends une mandale! »

une chanson pour défendre le chant des cigales

après des plaintes de vacanciers

Image de prévisualisation YouTube

C’est le message que veulent faire passer en ce début de vacances, le groupe toulonnais Aïoli, qui vient de sortir une nouvelle chanson adressée aux touristes français et étrangers. 

Cette chanson humoristique, qui dépeint les comportements des vacanciers parisiens ou lyonnais dans le sud, a surtout pour but de défendre l’insecte après des polémiques l’an dernier. 

Yves Pujol, du groupe Aïoli, est à l’origine de cette chanson. 

Le maire du Beausset, dans le Var, a reçu plusieurs plaintes car il ne faisait rien… pour faire taire les cigales.

« Quand tu lis dans le journal qu’un couple de Parisiens est allé porter plainte au Beausset parce que les cigales faisaient trop de bruit et les empêchaient de dormir cette après-midi, tu ne peux qu’en faire un sketch, ou une chanson. Il y en a même qui sont allés chercher des insecticides pour aller les tuer sur les arbres… Ils ne sont pas cons ?! », s’amuse-t-il.

Le maire du Beausset soutien le groupe

Des plaintes classées sans suite. Notamment au Beausset où des vacanciers avaient demandé au maire de faire taire les cigales. 

Le maire du Beausset, Georges Ferrero, espère ne pas revivre cela cet été.

« Ils attendaient une extermination des cigales et là, je remercie le groupe d’Yves Pujol, Aïoli. Je suis 100% avec lui. Beaucoup de joueurs de boules ont des tee-shirts emblématiques avec inscrit ‘Je garde mes cigales, et sans ça, tu te casses’. Je pense que c’est important les cigales et qu’il faut les préserver », ajoute-t-il. 

Le maire souhaite d’ailleurs ériger une sculpture en fer forgée en l’honneur de l’insecte avec un panneau indiquant, « le Beausset, pays de la cigale ».

NDLR « Merci monsieur le Maire« 

Source BFMTV

https://rmc.bfmtv.com/emission/touche-pas-aux-cigales-ou-tu-prends-une-mandale-une-chanson-pour-defendre-le-chant-des-cigales-apres-des-plaintes-de-vacanciers-1728930.html

 CIGALE VAR

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/marseille-au-pays-pagnol-cigales-chantent-encore-octobre-1562690.html

 

 

 

6 juin 2019

ARCHIVES La faune terrestre autour de nous

Classé sous Isthmia le mag,NATURE — isthmialemag @ 17 h 26 min

Faune terrestre dans le var

Voici un document intéressant pour nous, les habitants d’Isthmia, que je vous engage à lire.

Amusez-vous à les rechercher avec vos enfants.

« La faune est discrète sur les rivages ; elle fuit la chaleur estivale pendant la journée.

Les animaux dits « à sang froid « , sont les plus courants comme les arthropodes (insectes, crustacés), les reptiles ;

mais on observe également des oiseaux marins.


• La Cigale – insecte

LA CIGALE
On trouve plusieurs espèces différentes, mais toutes grandissent de la même façon. La larve de la cigale vit plusieurs années sous terre. La nymphe sort en creusant un trou, cherche une brindille à laquelle s’agripper pour se métamorphoser en insecte adulte. Une cigale « toute neuve » sort de l’ancienne enveloppe (l’exuvie) ; elle est vert pâle et vulnérable. Elle attend sans bouger les premiers rayons de soleil de l’été qui durcissent sa cuticule toute molle, pour pouvoir prendre son premier envol.

Seul le mâle sera capable de chanter grâce à ses  » cymbales  » situées sous son abdomen.

• La Thécla – insecte (Satyrium sp.)
Il existe deux espèces très similaires dans notre région :

la Thécla du Kermès (et celle de l’Yeuse).

INSECTE VAR Thécla du Kermès

On les discerne grâce à leurs tâches rouges qui diffèrent par leur nombre.

• Le Criquet à ailes bleues ou Oedipode bleu – insecte
(Oedipoda Coerulescens)

INSECTE Oedipoda_caerulescens


Lorsqu’il est dérangé par un prédateur, il s’envole ; la couleur bleu vif de ses ailes devient alors visible et fixe l’attention du poursuivant. Par contre, quand il se pose, les couleurs du criquet se fondent dans son environnement ; il se « camoufle » par homochromie. Le prédateur est désorienté, car il ne voit plus de couleur vive. Il a des cousins aux ailes rouges qui utilisent le même principe.

• La Piéride – insecte (Pieris sp.)

INSECTE PIERIDE

Elle fait partie d’une famille de papillons aux ailes blanc jaune avec souvent une ou plusieurs tâches noires sur les ailes antérieures. C’est un genre très commun en Europe. Plusieurs générations se succèdent du printemps à l’automne.


• Le Citron de Provence – insecte (Gonepterix cleopatra)
 

INSECTE CITRON DE PROVENCE

Le mâle est jaune citron avec une tâche orangée sur les ailes antérieures. La femelle est plus pâle, tirant vers le blanc verdâtre, chaque aile présentant un point orangé en son milieu. Sa chenille se trouve dans les arbustes de Nerpruns alaternes. Ce papillon a une durée de vie assez longue (quelques semaines). L’adulte s’observe surtout au printemps et à l’automne. 


• Le Scarabée des dunes – insecte (Scarabaeus semipunctatus)

INSECTE SCARABEE On le trouve sur les rivages sablonneux. Il confectionne des boules d’excréments avant de les enfouir dans le sol ; il y pondra ses œufs. Ainsi il fertilise et aère le sol. 

• La Scolie hirsute – insecte (Scolia hirta)

INSECTE Scolia hirta Cet hyménoptère pond ses œufs dans les larves des cétoines (des gros coléoptères) ou des scarabées. La larve de la Scolie grandira aux dépens de cette proie vivante. Malgré ses allures de grosse guêpe, elle n’est pas dangereuse pour l’homme. 

• La Coccinelle à 7 points – insecte (Coccinella 7-punctata)

La bête à bon-Dieu, petit coléoptère est un prédateur de pucerons. Vous pouvez en faire l’élevage en vous procurant des larves dans des jardineries ou des coopératives agricoles.

INSECTE LA COCCCINELLE A 7 POINTS

• L’Ephippigère ou Porte selle – insecte (Ephippiger ephippiger)

INSECTE Ephippiger ephippiger
Grande sauterelle ayant des ailes vestigiales à coloration variable. La femelle dépose ses œufs dans la terre au moment de la ponte grâce à un organe en forme de sabre, l’oviscapte, situé au bout de son abdomen.


• La Zygène – insecte (Zygaena sp.)

INSECTE Zygaena sp
Les couleurs vives des Zygènes avertissent les prédateurs qu’elles ne sont pas bonnes à manger ; en effet, elles peuvent secréter une substance qui les rend non comestibles en cas d’alerte. Elles sont attirées par les fleurs violettes. 

• L’Écureuil roux – mammifère (Sciurus vulgaris)

FAUNE ECUREUIL Sciurus vulgaris

Dans notre région, ce petit mammifère est surtout inféodé aux pinèdes de pins d’Alep dont il grignote les cônes (les pommes de pin). Il est arboricole et diurne. Son corps peut atteindre 50 cm de long (queue comprise). Il descend volontiers des arbres pour se nourrir. Il nous laisse comme indice de sa présence des trognons de pommes de pin grignotées sous les arbres. 

On le rencontre souvent à Isthmia


• Le lézard des murailles – reptile (Podarcis muralis)

FAUNE LEZARD DES MURAILLES
Ce petit saurien d’une quinzaine de centimètres aime chasser les petits invertébrés. Il apprécie les endroits secs et chauds. Il peut être parfois en compétition avec la tarente. 


• La Tarente – reptile (Tarentola mauritanica)

FAUNE La Tarente - reptile

On aperçoit ce gecko (lézard à doigts pourvus de ventouses), d’allure robuste, plutôt actif la nuit, sur les murs, à l’affût de petits invertébrés. Il a des pattes adhésives et une pupille verticale.

Pour les Provençaux, la tarente porte bonheur à une maison. 

La Mouette rieuse – oiseau (Larus ridibundus) 

FAUNE La Mouette rieuse - oiseau (Larus ridibundus)
Elle est commune sur notre littoral et peut, elle aussi, fréquenter les décharges. On peut la différencier du goéland surtout par sa plus petite taille. A la période où se constitue son plumage nuptial, il est facile de la reconnaître car sa tête se colore de brun ou de noir. 

LA NATURE AU PARC

Le gabian (goeland)

Il investit la piscine tous les soir à partir de 17h. 

FAUNE OISEAU GABIAN

 

grenouillestétards

poissons rougespoissons en rond

ecureuil aux aguets ecureuil

heron1 haut perché

herisson gourmand

FAUNE LEZARD DES MURAILLES FAUNE La Tarente - reptilecigale

Mots-clés : , , , , , ,

31 mai 2019

Les gabians

Classé sous Isthmia le mag,NATURE — isthmialemag @ 13 h 28 min

Les gabians investissent la piscine

Depuis cette année, les gabians ont envahi la piscine.

Chaque soir vers 17h ils sont là. Juste une petite idée.

Image de prévisualisation YouTube

 

Spectacle charmant, certes, mais le goéland dérange.

On lui reproche d’être un peu trop porté sur la nourriture, ce qui le rend agressif et voleur, d’attaquer les personnes qui lui déplaisent, de “gueuler” à longueur d’année, de décimer les mouettes… Bref, d’être un sale animal dont il est impératif de contenir l’extension.

gabian gueulard

Certes, il n’est pas du genre discret, il se voit et s’entend.

Cependant notre leucophée ne crie pas toute l’année mais “seulement” en période d’amours, d’accouplement et d’éclosion. Il crie aussi quand il défend ses “jeunes” qui se promènent. Il crie encore pour encourager ceux qui, apprenant à voler, se jettent dans le vide. Trois mois de vacarme de mars à juin.

Et s’il est très bruyant, il n’y a apparemment qu’en Méditerranée que l’on s’en plaint : en Normandie et en Bretagne, la densité de goélands (argentés, pas leucophées) est largement supérieure, et personne ne songe à les éradiquer.

Le bord de mer n’est pas une carte postale !

Côté agressivité, « le gabian n’attaque pas, il intimide », selon le naturaliste Yves Corroy.

Mais deux ou trois goélands vociférant à 20 cm de notre crâne peuvent faire craindre le pire.

Autre chef d’inculpation : la gloutonnerie.

Mais en réalité il mange seulement 10 % de son poids par jour, soit environ 100 g de nourriture.

Il est paresseux, et très opportuniste, et nous rend d’infinis services car il “déjeune” sur place.

Il engloutit tout : poissons et oiseaux morts, restes de sandwiches, etc.

Sans lui, nos plages seraient impraticables. Il mange à peu près tout ce que les pêcheurs rejettent à la mer car à la différence du cormoran ou de la mouette, le gabian ne pêche pas, il récupère.

Et enfin, le gabian pollue en laissant ses excréments partout.

Donc n’encouragez pas les gabians. Ne leur donnez jamais à manger et ne laissez rien traîner qui se mange, pas la moindre miette.

 

En savoir plus

Le gabian ou goéland leucophée – oiseau lariforme (Larus cachinnans)
Le gabian, en provençal,  est une espèce de mouette de grande taille : 1,20 m d’envergure, mais il ne pèse pas plus d’un kilo

Cet oiseau, rare il y a cinquante ans, est devenu très commun, car il s’est adapté, grâce à son régime omnivore, aux opportunités de son lieu de vie.

Gabians, goélands, mouettes, sternes ou gris. Ce sont tous les noms de cette espèce.

Les Mouettes et les Goélands sont des oiseaux, qui formaient le genre Larus de Linné. Ils constituent maintenant, sous le nom de Lariens ou Larinés (Larinae), la principale tribu de la famille des Laridés, qui comprend aussi les Stercoraires et les Sternes ou Hirondelles de mer.

On les confond toujours. Mettons un peu d’ordre.

Pour vous y retrouver allez sur ce site très documenté.

OISEAUX DU GOLFE DU MORBIHAN

Les sternes sont des oiseaux appartenant à la famille des Laridae et répartis dans plusieurs genres : Gelochelidon, Hydroprogne, Thalasseus, Sterna, Sternula et Onychoprion.

Les sternes sont également communément appelées hirondelles de mer ou mauves1.

Quelle est la différence entre la mouette et le goéland ?

mouette et goéland

Le bec. Si l’oiseau est prêt de vous, vous n’aurez aucun mal à distinguer le gros bec jaune du goéland avec une petite tâche rougeâtre sur le dessous. Ses pattes sont jaunes.

La mouette, elle, affiche un bec rouge et plus petit

Le gabian peut ainsi capturer des poissons malades en bord de mer, manger les poissons que rejettent les pêcheurs, voler les œufs d’autres oiseaux, ou s’installer à proximité de nos dépôts de déchets.

Les jours de vent, il semble jouer dans les courants d’air.

Espèce protégée certes, mais il fait partie des espèces qui doivent être régulées.

Du coup, depuis 2009, à Sète, où l’on recense 800 goélands, la Ville emploie une “méthode douce” pour en maîtrise la population, voire la neutraliser définitivement

Une équipe, assistée par un membre de la Ligue de protection des oiseaux,  va de nid en nid, pulvérisant du formol sur les œufs, puis un produit qui permet d’étouffer les poussins dans l’œuf en empêchant l’oxygène d’y pénétrer. La stérilisation permet donc autant de réguler l’espèce que de calmer ceux qui s’en plaignent.

Mouette_rieuse a Lyon

 

Un joli poème de Jean Richepin appris à la maternelle et à lire à vos enfants

Mouettes, gris et goélands
Mêlent leurs cris et leurs élans.

Leur vol fou qui passe et repasse
Tend comme un filet dans l’espace.

Mouettes, goélands et gris
Mêlent leurs élans et leurs cris.

Parmi les mailles embrouillées
Grincent des navettes rouillées.

Mouettes, gris et goélands
Mêlent leurs cris et leurs élans.

Ces navettes à l’acier mince,
C’est leur voix aiguë et qui grince.

Mouettes, goélands et gris
Mêlent leurs élans et leurs cris.

On voit luire en l’air dans les mailles
Des ors, des nacres, des écailles.

Mouettes, gris et goélands
Mêlent leurs cris et leurs élans.

C’est un poisson que l’un attrape
Et qu’au passage un autre happe.

Mouettes, goélands et gris
Mêlent leurs élans et leurs cris.

Holà ! ho ! Du cœur à l’ouvrage !
La mer grossit. Proche est l’orage.

Mouettes, gris et goélands
Doublent leurs cris et leurs élans.

Mais soudain, clamant la tempête,
Le pétrel noir au loin trompette.

Mouettes, goélands et gris
Brisent leurs élans et leurs cris.

Vite, vers leurs grottes fidèles
Ils retournent à tire d’ailes.

Mouettes, gris et goélands
Rentrent leurs cris et leurs élans.

Lui, sa clameur stridente augmente.
Quand vient ce roi de la tourmente,

Mouettes, goélands et gris
N’ont plus d’élans, n’ont plus de cris.

A Lire

LECTURE BD le gabian le soleil et l'amer

 

Le gabian le soleil et l’amer

 

 

 

 

Mots-clés : , , , , ,

3 février 2019

SALON DU PARFUM 2019 Dimanche 3 février à La Garde

Classé sous BEAUTE,Isthmia le mag — isthmialemag @ 12 h 50 min

AUJOURD'HUI GIF

SALON DU PARFUM 2019 LA GARDE

CONTACT ISTHMIA,  Gérard Pellati, résident du Parc

 

GIF SORRY

Désolée!

L’information m’est parvenue trop tard.

Mais il est encore temps!

 

Tout en parfum, mini-guide

A l’avance quelques notes parfumées, au choix!

À la question « Que portez-vous pour dormir? » Marilyn répond

« Ce que je porte la nuit pour dormir ? Quelques gouttes de Chanel n°5. »

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

Mots-clés : , , , , , , ,

30 janvier 2019

TOULON 2019 A la découverte de TOULON Samedi 9 février

Classé sous Isthmia le mag — isthmialemag @ 13 h 17 min

HISTOIRE DE TOULON

INFOS ICI

Mots-clés :
123

Le Journal du Grand Changement |
Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chroniques de Naima
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres