Isthmia le mag

15 août 2020

Spoutnik V, le VACCIN CONTRE LA COVID-19 développé par la Russie

Classé sous ACTUALITE,CORONAVIRUS,Covid-19,SANTE,VACCIN — isthmialemag @ 16 h 46 min

Le 11 août, la Russie est devenue le premier pays à déclarer un vaccin contre le Covid-19. Le ministère russe de la Santé l’a enregistré sous le nom de Spoutnik V.

Vaccin russe contre le Covid-19 : l'OMS invite à la prudence

Coronavirus: pourquoi on a du mal à prendre au sérieux le vaccin ...

Pourquoi a-t-on du mal à le prendre au sérieux?

 

Article de  Actualités Politique, Monde, Economie et Culture - L'Express

Covid-19 : cinq questions sur « Spoutnik V », le vaccin développé par la Russie

mis à jour le 11/08/2020 à 14:17

La Russie a développé le « premier » vaccin contre le coronavirus, a affirmé ce mardi Vladimir Poutine, malgré la préoccupation de la communauté scientifique.

 

C’est une véritable course au vaccin contre le Covid-19 qui s’est lancée depuis plusieurs mois à travers la planète. Et le vainqueur est peut-être déjà connu. Actuellement, 26 candidats vaccins sont au stade des essais cliniques, c’est-à-dire testés chez l’être humain, et 139 au stade de l’évaluation pré-clinique, selon des données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais un État semble à la pointe dans cette course folle : la Russie.

Ce mardi, le président Vladimir Poutine a en tout cas affirmé que le pays avait développé le « premier » vaccin contre le coronavirus, et a assuré qu’il donnait une « immunité durable ». Une annonce dans la continuité de celle au début du mois, quand Moscou avait affirmé que trois entreprises biomédicales seraient en mesure de produire dès septembre et de manière industrielle un vaccin développé par le laboratoire de recherches en épidémiologie et microbiologie Nikolaï Gamaleïa.

Que sait-on de ce vaccin ?

« Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré », a annoncé ce mardi Vladimir Poutine lors d’une vidéo-conférence. Son nom : « Spoutnik V » [V comme vaccin], en référence au satellite soviétique, premier engin spatial mis en orbite, a déclaré le président du fonds souverain, Kirill Dmitriev.

Ce vaccin est à vecteur viral, c’est-à-dire qu’il utilise comme support un autre virus qui a été transformé et adapté pour combattre le Covid-19.

Le président russe a ajouté :

« je sais qu’il est assez efficace, qu’il donne une immunité durable« .

Il a précisé qu’une de ses filles s’était fait inoculer le vaccin. « Elle a participé à l’expérience« , a-t-il indiqué, selon les agences russes, affirmant qu’elle avait eu un peu de température après les deux inoculations, « et c’est tout ».

Le ministère de la Santé a affirmé que la double inoculation « permettait de former une immunité longue », estimant qu’elle pouvait durer « deux ans ».  

À peine annoncé, ce vaccin devient déjà un objet de convoitises.

« Plus d’un milliard de doses » ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a affirmé Kirill Dmitriev. Il a précisé que la phase 3 des essais commençait mercredi. Le fonds souverain a précisé que le début de la production industrielle était prévue en septembre. 

D’autres précisions ont été apportées sur le calendrier : ce vaccin sera mis en circulation le 1er janvier 2021, selon le registre national des médicaments du ministère de la Santé, consulté par les agences de presse russes. La vice-Premier ministre en charge des questions de Santé, Tatiana Golikova a dit espérer commencer dans les semaines à venir la vaccination des personnels médicaux. Les enseignants devraient également être parmi les premiers vaccinés.  

Qu’avait promis la Russie ?

La Russie avait assuré le 3 août qu’elle serait en mesure de produire par mois des centaines de milliers de doses de vaccins contre le coronavirus. Le vaccin mis au point par le centre Gamaleïa est en collaboration avec le ministère de la Défense.

« Selon les premières estimations (…) nous pourrons fournir dès cette année plusieurs centaines de milliers de doses de vaccin par mois, puis par la suite jusqu’à plusieurs millions en début d’année prochaine« , avait précisé à l’agence publique TASS le ministre russe du Commerce, Denis Mantourov.  

Le chef du Fonds russe des investissements directs, impliqué dans le développement, avait indiqué, à ce moment, que l’homologation officielle du vaccin serait faite « d’ici dix jours ». Un calendrier qui est donc respecté, avec l’annonce du « premier » vaccin ce mardi. « Nous serons devant non seulement les Etats-Unis, mais aussi d’autres pays. Il s’agira du premier vaccin contre le coronavirus homologué », avait indiqué Kirill Dmitriev à la télévision. Le ministère de la Défense s’était également vanté d’essais cliniques sur des militaires ayant « clairement montré une réponse immunitaire apparente (…) sans effets secondaires ou anomalies ».

Comment les recherches ont-elles été menées ?

La Russie, au quatrième rang mondial pour le nombre des contaminations après les Etats-Unis, le Brésil et l’Inde, avait proclamé dès avril sa volonté d’être parmi les premiers pays, voire le tout premier, à créer un vaccin contre le virus. Quitte à se précipiter ?

Des scientifiques du centre Gamaleïa avaient été critiqués en mai pour s’être personnellement injecté leur prototype de vaccin, une méthode en rupture avec les protocoles habituels destinés à accélérer le processus scientifique au maximum.  

Jusqu’ici, la Russie n’a pas publié d’étude détaillée des résultats de ses essais permettant d’établir l’efficacité des produits qu’elle dit avoir développés. Un deuxième prototype de vaccin est conçu au Centre étatique de recherches Vektor, en Sibérie, et dont les premières doses sont attendues au mois d’octobre, selon les autorités. 

Qu’en pensent les scientifiques ? La Russie brûle-t-elle les étapes ?

Avant l’annonce, des chercheurs ont exprimé leur préoccupation face à la rapidité de la mise au point des vaccins russes. Ils estiment que certaines étapes pourraient avoir été sautées afin d’accélérer le travail sous pression des autorités, qui ont comparé cette course au vaccin au lancement par l’URSS en 1957 du premier satellite artificiel, Spoutnik. 

Vitali Zverev, professeur et chef de laboratoire à l’institut de recherches Metchnikov, a estimé qu’il « est impossible de s’assurer de la sécurité d’un vaccin lors d’un laps de temps tel que celui qui nous sépare du début de la pandémie »

Il a ajouté que les entreprises biomédicales russes devant produire le vaccin n’y étaient pas habituées, et encore moins à la technologie avancée devant être utilisée. 

Que dit l’OMS ?

L’Organisation mondiale de la Santé a réagi prudemment à l’annonce de la Russie.

« Nous sommes en étroit contact avec les Russes et les discussions se poursuivent. La pré qualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux« , a pointé Tarik Jasarevic, le porte-parole de l’OMS, lors d’une visio-conférence de presse. 

L’OMS a adressé au début du mois une mise en garde à la Russie, plaidant pour le respect des protocoles et réglementations en vigueur dans le développement d’un vaccin.

« Tout vaccin et tout médicament à cette fin doivent bien sûr être soumis à tous les différents essais et tests avant d’être homologués pour leur déploiement« ,

a souligné un autre porte-parole de l’OMS, Christian Lindmeier

« Il existe des lignes directrices et des directives claires, des réglementations afin de faire avancer les choses de manière sûre et efficace« , a-t-il insisté.

« Parfois, des chercheurs individuels affirment avoir trouvé quelque chose, ce qui est bien sûr, en tant que tel, une excellente nouvelle. Mais entre trouver ou avoir la possibilité d’avoir un vaccin qui fonctionne et avoir franchi toutes les étapes, il y a une grande différence« , a-t-il rapporté, soulignant que l’OMS n’avait pour l’heure « rien vu d’officiel« . 

L’OMS a insisté sur la nécessité de suivre les règles permettant un « développement sûr d’un vaccin (…) afin de s’assurer que nous savons contre quoi le vaccin agit, à qui il peut aider et, bien sûr, également s’il a des effets secondaires négatifs, si les effets secondaires médicaux sont plus importants que le bénéfice réel« . 

L’avis de Donald Trump

«Je n’en sais pas grand-chose. Espérons que cela fonctionnera. Ils ont renoncé à certains essais. Nous croyons que c’est très important de passer par toute la procédure», a indiqué M.Trump lors d’une conférence de presse.

Il a ajouté que les États-Unis étaient, de leur côté «très avancés» dans le développement de leurs propres vaccins, dont trois se trouvaient à la 3e étape des essais cliniques, tout comme le nouveau vaccin russe.

Donald Trump s'exprime sur le vaccin russe Spoutnik V - Sputnik France

Et nous nous espérons que tous les pays s’uniront pour partager leurs découverte afin de mettre au point un vaccin qui serait efficace.

Pourquoi avons-nous du mal à y croire?

Mots-clés : , , , , ,

17 juillet 2020

R0 et coronavirus : régions en alerte, carte, comment est-il calculé ?

Classé sous ACCUEIL,ACTUALITE,CORONAVIRUS,Covid-19,LE VIRUS — isthmialemag @ 17 h 00 min

C’est bien connu maintenant, nous sommes tous devenus « EPIDEMIOLOGISTES »

et le COVID-19 n’a plus de secrets pour nous. 

 GIF SMILEY SOURIRE

Alors pour parfaire votre connaissance, voici les dernières  »INFOS DU JOUR«  

 

CONNAISSEZ-VOUS LE RO ?

C’est le taux de reproduction du nouveau coronavirus (R effectif, R0)

R0 et coronavirus : régions en alerte, carte, comment est-il calculé ?

 Le  RO

Explications! voir Article du 17 juillet 2020

Le RO  augmente en France, et dépasse même les seuils d’alerte dans plusieurs régions dont la Bretagne.

Comment est-il calculé ?

Interpréter ses résultats ?

Quel est-il au niveau national ?

Et dans chaque région ? 

Quelles sont les régions dans le rouge ?

Quels sont les autres indicateurs ?

Définition, calcul et carte.

En France métropolitaine, des signaux de reprise épidémique sont enregistrés dans plusieurs régions.

La situation inquiète particulièrement en Bretagne où le taux de reproduction du virus (R) est supérieur à 2 alors qu’il doit normalement rester inférieur à 1. Qu’est-ce que le R0 ?

Le Taux de reproduction du virus, « RO ou R zéro » : c’est quoi ?

Pouvoir quantifier la capacité de transmission d’un virus lors d’une épidémie est essentiel pour mettre en place au bon moment les mesures pour la stopper (surtout quand il n’y a pas de traitement ou de vaccin comme dans le cas du Covid-19).

Cette capacité appelée « transmissibilité » se mesure par le nombre de reproduction R du virus, aussi appelé « taux de reproduction », c’est-à-dire le nombre moyen de cas secondaires provoqués par une seule personne infectée au cours de sa période contagieuse.

Il faut alors distinguer :

- le nombre de reproduction du virus pendant la crise épidémique : le « R effectif » (celui que donnent les autorités sanitaires françaises depuis le mois de juin)

- du nombre de reproduction initial au début de l’épidémie qu’on appelait « R0″.

 

carte R0 coronavirus france

 

Quel est le R0 par régions ?

Rà en bretagne juillet

 

Courbe d’évolution du R0 en Bretagne jusqu’au 14 juillet © data.gouv.fr

Santé Publique France indique depuis le mois de juin le R0 pour chaque région de France. Ces données sont également disponibles sur le site des données du gouvernement.

 Au 14 juillet, plusieurs régions ont un R0 supérieur à 1 : la Bretagne (le seuil à 2,62 est particulièrement inquiétant), les Hauts-de-France (1,06), l’Ile-de-France (1,15), les Pays-de-la-Loire (1,5), la Bourgogne Franche-Comté (1,21), la Nouvelle-Aquitaine (1,37), Auvergne-Rhône-Alpes (1,29), la Paca (1,55).

L’immunité collective

Des pays comme les Pays-Bas et la Suède ont décidé de ne pas freiner le R0 en confinant la population mais de miser plutôt sur l’immunité collective.

- Si le R0 est supérieur à 1, les contaminations augmentent jusqu’à ce que l’épidémie culmine et finisse par diminuer en raison de l’acquisition d’une immunité collective par la population.

- Elle est atteinte quand 50% à 60% de la population a été infectée et a donc produit des anticorps.

En France, selon l’analyse de chercheurs de l’Institut Pasteur publiée le 21 avril, seuls 6% des Français en moyenne auraient été infectés à cette date. 

* Si l’immunité collective se fait naturellement depuis le déconfinement, elle ne sera pas suffisante pour arrêter la pandémie dans le pays :

« En empêchant la circulation du virus (avec le confinement, ndlr), on a empêché la population de s’immuniser naturellement et de fait dans les zones les plus touchées on a à peu près 10% de la population qui a été infectée alors que dans les moins touchées on descend à moins de 2% »

a prévenu le Pr Arnaud Fontanet lors d’une audition au Sénat le 30 avril. 

Alors vous avez  tout compris?

« On ne peut donc pas compter sur l’immunité collective

donc il faut maintenir un contrôle très fort du virus » 

https://medias.liberation.fr/photo/1292156-le-p-tit-libe-140-coronavirus-eternuement.png?modified_at=1580914631&width=750

C’est à nous maintenant !

 

 

 

R0 et coronavirus : régions en alerte, carte, comment est-il calculé ? dans ACCUEIL

 

 

 

Mots-clés : , , , ,

Les voisins

Classé sous CONFINEMENT,CORONHUMOUR,Covid-19,HUMOUR — isthmialemag @ 9 h 12 min

NOS (PAS) CHERS VOISINS

Par Arnaud Demanche (toujours un régal!)

 Image de prévisualisation YouTube

7 juillet 2020

Arnaud Demanche EST-CE QU’ON CONTINUE A FAIRE DES ENFANTS DANS CE MONDE

Classé sous HUMOUR — isthmialemag @ 16 h 34 min

Image de prévisualisation YouTube

Les moments difficiles de la vie selon Arnaud Demanche !

A chaque nouvelle vidéo, je  sourire, je ris et je réfléchis!

Et je vous invite à faire comme moi .

Bravo Arnaud !!!

Certains commentaires sont très intéressants…

Mots-clés : , , , ,

29 juin 2020

Chanson – Voici des blouses blanches de 1926 version 2020

Classé sous CORONAVIRUS,LES SOIGNANTS — isthmialemag @ 17 h 58 min

la complainte des blouses blanches

Voici des blouses blanches version 2020

Mots-clés : , , ,

Arnaud Demanche et le confinement

Classé sous CONFINEMENT,CORONAVIRUS,DEPLACEMENTS,HUMOUR — isthmialemag @ 17 h 40 min

Pendant le confinement, j’suis parti en vacances

Image de prévisualisation YouTube

Chanson pour tous ces FRIMEURS qui nous ont rendu dingues pendant le confinement

Un commentaire parmi d’autres

« Moi j’étais confinée, et d’autres étaient CONS FINIS ne respectant RIEN ni PERSONNE … Merci pour la CHOUETTE CHANSON ! »

 

Mots-clés : , , , ,

7 juin 2020

Les pangolins volants, petite satire pour les enfants

Classé sous CORONAVIRUS,ENFANTS,LE VIRUS — isthmialemag @ 21 h 28 min

Une jolie fable écologique pour parler de façon légère de la crise du coronavirus aux enfants.

L’énelle – Cie Lamine Diagne / www.enelle.org Texte et dessins : Lamine Diagne Réalisation : Eric Massua Musique : Agathe Di Piro et Lamine Diagne Raconté par : Jeanne Massua, Yuna Massua et Emma Diagne.
Image de prévisualisation YouTube
Mots-clés : , , , ,

5 juin 2020

Déconfinement Isthmia Samedi 7 juin 10h Réouverture Piscine

Classé sous CORONAVIRUS,PISCINE — isthmialemag @ 9 h 00 min

 ISTHMIA PISCINE LES GABIANS

SAMEDI 7 JUIN 10H RÉOUVERTURE PISCINE

Les gabians devront céder la place.

Madame Monsieur,

Dans le cadre de l’ouverture de la piscine, nous vous demandons de respecter scrupuleusement les consignes ci-dessous, savoir 

- NETTOYAGE SYSTÉMATIQUE DES MAINS EN ENTRANT DANS L’ESPACE PISCINE (une solution hydro-alcoolique sera mise à votre disposition si besoin)

- FERMETURE DES WC COLLECTIFS 

- ACCÈS AUX BASSINS LIMITE AUX BAIGNEURS * DYNAMIQUES *

- INTERDICTION DE TOUT APPORT DE MATÉRIEL A L EXCEPTION DU BONNET DE BAIN ET DES LUNETTES ( PAS DE BALLON, MASQUE ,PALMES ETC.) 

- STRICTE RESPECT DES RÈGLES DE DISTANCIATION ET GESTES BARRIÈRES MIS EN PLACE PAR LES AUTORITÉS.

CHAQUE RÉSIDENT EST SEUL RESPONSABLE DU RESPECT DES RÈGLES ÉDICTÉES CI-DESSUS

A DÉFAUT, LA FERMETURE DE LA PISCINE SERA ENVISAGÉE.

NOUS COMPTONS SUR LA COLLABORATION DE TOUS 

CORDIALEMENT 

Le Syndic 

Samedi 11 avril 2020 Fermeture piscine

Suite à l’arrêté préfectoral du 8/04/2020 nous sommes malheureusement contraints de fermer la piscine jusqu’à nouvel ordre.

fichier pdf arrete prefectoral fermetures piscines coronavirus

Mots-clés : , , , , ,

28 mai 2020

Jeudi 28 mai LE DECONFINEMENT PHASE 2

Classé sous CORONAVIRUS,DECONFINEMENT — isthmialemag @ 20 h 14 min

La carte actuelle

Carte du déconfinement : la synthèseDe quelle couleur sera la carte du déconfinement après la prise de parole d’Edouard Philippe ce jeudi, à 17 heures, pour annoncer les mesures de la phase 2 du déconfinement qui débute ce 2 juin.

C’est l’une des questions qui animent bon nombre de Français :

France Info en direct

Déconfinement : suppression de la limite des 100 km, ouverture des cafés et restaurants en zone verte… plusieurs pistes évoquées en Conseil de défense

Quatre régions métropolitaines en rouge. L’Ile-de-France, les Hauts-de-France, le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que le département-région de Mayotte, sont colorés en rouge et leurs présidents font pression pour en sortir.

Selon les informations de France Inter, l’intégralité du pays va passer en vert sur la nouvelle carte du déconfinement, sauf l’Ile-de-France… qui passera en orange.

La carte de déconfinement permet actuellement de connaître la circulation active du virus sur le territoire.

La nouvelle carte

Image

Quels sont les critères pour évaluer les départements français ?

La Direction générale de la santé et Santé publique France ont établi trois ensembles de critères pour identifier les départements où le confinement doit prendre une forme plus stricte. Les conditions d’un maintient d’un confinement rigide ont été énoncé par le Premier ministre :

  • soit que le taux de cas dans la population sur une période de sept jours reste élevé,
  • soit que les capacités hospitalières régionales en réanimation restent tendues,
  • soit que le système local de tests et de détection des chaînes de contamination ne soit pas suffisamment prêt. »

Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, ces trois indicateurs permettent de savoir si dans un département, le virus circule beaucoup ou peu et si l’on est en mesure de circonscrire son évolution.

Pour évaluer la circulation active du virus,  le gouvernement s’appuie donc sur

- le taux de passages aux urgences pour suspicion de contamination au coronavirus.

-le nombre de passages aux urgences pour des suspicions de cas de coronavirus dans les départements: ce critère ne prend pas en compte le nombres de personnes contaminées en ville, sans passage aux urgences.

Pour la présentation  des nouveaux assouplissements des contraintes sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19., Edouard Philippe s’est exprimé depuis Matignon, entouré de plusieurs ministres.

Jeudi 28 mai LE DECONFINEMENT PHASE 2  dans CORONAVIRUS title-1590682310

17h11 Edouard Philippe prend la parole

Les résultats sont bons sur le plan sanitaire et les  données dont nous disposons

Le bilan en 3 points

-La circulation du virus

-Les lits à dispositions

-Les tests

Tous les Indicateurs sont au vert sauf

Le Val d’Oise, Mayotte et la Guyane

Le virus est présent partout à des degrés divers

Sa Circulation reste sous contrôle

Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être

 

Les élus locaux et Les équipes ont su adapter

C’est le fruit de la rigueur et du civisme des citoyens.

 

Sur le plan sanitaire c’est bon mais prudence !

On est passé  de + de 7000 à – de 2000 aujourd’hui

On  a dénombré de nombreux clusters porteurs de risque

On connait de mieux en mieux le virus

Il demeure virulent dans grands rassemblements et personnes vulnérables

L’hôpital reste sous tension

En Ile de France, en Guyane et à Mayotte

« Le virus y circule plus qu’ailleurs mais sa vitesse de propagation est sous contrôle », le déconfinement reste donc plus prudent

Des dispositifs de surveillance sont  mis en place mais passent en orange, au lieu du rouge.

La région Grand-Est est désormais classée en vert, comme tout le reste du territoire.

 

 

Libérés, délivrés … « La liberté va enfin redevenir la règle et l’interdiction l’exception » 

On va enfin revenir à « une vie presque normale » et souffler après l’épreuve.

Mais il va falloir  se battre contre l’impact d’une récession historique

 

Culture loisirs vacances sport

Réouverture de nombreux lieux dont les Parcs et jardins

Alors que les parcs et jardins sont déjà ouverts dans les zones vertes depuis le 11 mai, ils pourront à nouveau être accessibles au public en zone orange, notamment à Paris, à partir du 2 juin.

Il y aura toutefois

- des contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange comme

- Le Port du masque largement recommandé, à la demande des mairies

- Le maintien de la limitation à 10 pers dans l’espace publique.

 

Méfiance en ce qui concerne

- les Sports de contact

- les Boites de nuit

- tous les rassemblements en particulier dans les lieux couverts.

 

La pression épidémique est analysée grâce à l’incidence

-Seuil de vigilance dès 10 pers

-Seuil d’alerte dès 1000 pers

Actuellement, le Taux reste au-dessus du seuil de vigilance

En Ile de France, on a noté la présence de cas regroupés ou clusters repérés et isolés

 

Chaines de transmission

« Plus on teste large plus les mailles du filet sont étroites »

Taux de positivité des tests PCR

1,9% à ce jour

 

L’évolution du fameux « R effectif », indique combien de personnes je vais contaminer si je suis moi-même malade. Elle dépend du civisme de chacun.

Si R est > 1, l’épidémie augmente

Si R < 1, l’épidémie régresse

C’est notre comportement qui fait évoluer ce facteur R

 

Le taux occupation des réanimations.

Il reflète la saturation des hôpitaux

Modification des seuils

Le « Seuil vigilance » est  de 40 au lieu de 60 %

 

A l’Echelle régionale :

L’occupation des réanimations a un niveau très élevé

 

Carte actuelle des points de vigilance

Verte et orange en ile de France et à Mayotte et en Guyane : R>1

 

Le vert ne veut pas dire que le virus ne circule plus dans la zone.

C’est notre comportement qui la définira

 

Mesures territoriales

Elles seront adaptées au département ou à de plus petites zones

 

La Stratégie adoptée est offensive

-Protéger

-Tester à résultats en 24 h < à 36h

-Isoler

 

Un test sérologique positif ne doit pas changer notre comportement

On peut rester contagieux

La sérologie ne remplace pas le test PCR

 

Personne ne doit rester à l’écart

Appeler le médecin à la moindre hésitation

Prescrira Masque test etc.

 

La phase 2 a lieu du 2 juin au 21 juin et la phase 3 débutera le 22 juin.

Durant cette 2e phase les risques sont

- La multiplication des actions sociales et des relations

- le contact rapproché avec des gens que nous ne connaissons pas et qui ne nous connaissent pas

Pour lutter : Respecter systématiquement les gestes barrières

 

Dès le 2 juin, mise à disposition de l’application mobile « STOP COVID »

Ce n’est pas l’arme magique,  Mais c’est un instrument complémentaire pour lutter contre l’épidémie, un outil nouveau  à  utiliser de manière massive, pour une plus grande efficacité..

Les garanties nécessaires ont été scrupuleusement vérifiées :

- Respect de données personnelles et des données de vie privée

- Pas de localisation

- Pas d’identification

On pourra la télécharger de manière volontaire

 

Reprise de l’Ecole – rapport de J-M Blanquer

 

Bilan de la 1ère phase

Carte des écoles

70% des communes ont ouvert en zone verte

58% des écoles ouvertes en zones rouges

- Plus ou moins d’élèves selon des départements

22% d’élèves. Ainsi à Bordeaux 56% des élèves sont rentrés

- Elèves qui en ont le plus besoin en premier

 

Phase 2

Ecoles : Toutes les écoles seront ouvertes le 2 juin.

Depuis le 11 mai, priorité a été donnée à la sécurité des personnels et des élèves

Il faut avant tout rassurer le pays.

-Toutes les écoles sont ouvertes

- A toutes les familles qui le souhaitent

- Accueil une partie de la semaine

- Accueil Progressif – Pas parfait du jour au lendemain-

- Accueil complémentaire aux familles : Sport Sante Culture Civisme

 

Collèges : 

Dès le 2 juin, juin l’ensemble  des collèges va ouvrir (95,5% 28% des collégiens)

Les collèges pourront accueillir les élèves de la 6e à la 3e en zone verte et les collèges rouvriront progressivement les classes de 6e et de 5e en zone orange.

 

Carte

En zone orange 6e et 5e puis au cas par cas

Système en alternance sport et santé

Priorité aux enfants en situation de Handicap (20 à 50% des élèves en phase 1)

 

Les lycées

Zone Verte

L’Ensemble des lycées ouvrent

- Besoins particuliers

- Professionnels en priorité

Zone Orange : prudence

- priorité aux élèves qui ont besoin de certifications professionnelles (Terminales et CAP)

 

L’Epreuve de Français est aménagée

L’Oral est une compétence indispensable à la réussite

Pour lutter contre une inégale préparation : on  prendra en compte les deux 1ers trimestres de l’année. Cette épreuve sera validée en contrôle continu.

On fait confiance aux élèves, aux familles et aux enseignants.

 

La méthode suivie

- Pragmatisme

- Esprit collectif

- Travail avec les personnels, les élus, les familles et j’ajouterais « les élèves »

- Respect du protocole sanitaire

 

 

 

 

 

Cafés, bars, restaurants, débits de boisson

Secteur capital pour l’économie, l’emploi et l’art de vivre

Les restaurants bars et cafés pourront rouvrir dans tous les départements

- avec restrictions temporaires dans les zones orange c’est dire avec une ouverture uniquement des terrasses.

- Respect des règles sanitaire

- Eviter les risques à l’intérieur des espaces

- Pas de consommation au comptoir, debout à l’intérieur

- Dix personnes maximum par table

- distance minimale d’un mètre entre chaque table

- port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors ds déplacements

 

Hébergements touristiques

- Les auberges et les campings ouvriront le 2 juin

- les Colonies de vacances dès le 22 juin

Dans les zones oranges, ils pourront ouvrir simplement après le 22 juin, c’est-à-dire lors de la troisième phase de déconfinement.

 

Les Déplacements – 2e phase

A l’Intérieur du pays :

L’interdiction de déplacement à plus de 100 km de son domicile est levée à compter du 2 juin.

« Cette mesure a été très utile pour limiter la propagation du virus » mais « elle n’a plus de justification »  

Cependant, le virus circule toujours. Pas de relâchement dans l’attention

Les Français doivent se montrer responsables, notamment en différant si possible leurs déplacements.

Des mesures de contrôles « très strictes des déplacements » vers l’Outre-mer sont maintenues avec des « mesures strictes de quatorzaine » à l’arrivée, mais une « ouverture plus large des vols pour les vacances » est envisagée si les conditions sanitaires le permettent.

 

En Europe : Les restrictions aux frontières sont maintenues jusqu’au 15 juin.

L’épidémie ralentit.

La France est favorable à la réouverture des frontières intérieures de l’Europe à compter du 15 juin, sans quatorzaine pour les voyageurs. Mais elle adoptera des mesures de réciprocité selon les pays.

Pour les frontières extérieures de l’Europe,

la décision sera prise collectivement avec l’ensemble des pays européens, à l’horizon du 15 juin

Travail

Continuer à télé-travailler le plus possible.

 

 

Mots-clés : , ,

22 mai 2020

RETOUR A L’ECOLE

Classé sous CORONAVIRUS,ECOLE,ENFANTS — isthmialemag @ 10 h 00 min

GOUVERNEMENT BANDEAU SITE

22 mai Où en somme-nous?

Les enfants retiennent mieux en chanson. Cette chanson-là, vous la trouverez en  plusieurs endroit sur le blog car pour les enfants de retour à l’école, elle est parfaite.

Si je n’étais pas à la retraite, elle serait au programme de ma prochaine journée.

Image de prévisualisation YouTube

11 MAI RETOUR A L’ECOLE

Les uns sont soulagés. Les autres le redoutent

En attendant voici comment LES CHINOIS ONT MIS EN PLACE

LES MESURES SANITAIRE

relatives à ce retour.

RÉALITÉ OU FICTION, j’adore.

Ils ont toujours un métro d’avance!

REGARDEZ CETTE VIDEO 

ACCUEIL DES ÉLÈVES DANS UNE ECOLE CHINOISE

 

♦ 1ER MAI 

LOGO SOS EDUCATION COVID-19

Vous trouverez ici  LA SYNTHESE COMPLETE SOS EDUCATION A PROPOS DE LA REOUVERTURE DES ECOLES

♦PEUT- ETRE Y RETROUVEZ VOUS VOS PROPRES ARGUMENTS 

Mais il serait bien de prendre également  connaissance de ceux des autres. 

HUMOUR PROF APRES CONFINEMENT

Je ne sais pas si elle va passer !

 

fichier pdf REOUVERTURE DES ECOLES SYNTHESE DE LA CONSULTATION RAPPORT SOS EDUCATION

♦MA REPONSE

Merci pour cette super analyse.

Il y a vraiment deux écoles.  Je l’ai expérimenté tout long de ma carrière.

LES ENSEIGNANTS NE SE FONT PAS CONFIANCE. Et pourtant ils sont capables de tant de choses.

Mais pour cela il faut aussi leur FAIRE CONFIANCE ainsi qu’aux ENFANTS.

Ils ont déjà vécu le CONFINEMENT A LA MAISON. Ils sauront

ENFANT MASQUE EN FAMILLE

Le masque n’est pas un problème.

Dans ma Petite section de 2-3 ans on en portait pour faire des travaux délicats( peinture en bombe, eau de javel, brou de noix etc.) Ils faisaient ça très bien.

JE SAIS DE QUOI JE PARLE ( extrait de l’un de mes rapports d’inspection)

MA MATERNELLE PS

FAIRE CONFIANCE AUX ENFANTS TU PEUX LE FAIRE

L’école ça se gère ENSEMBLE, au jour le jour,  avec des petites choses, mais avec bon sens et surtout avec l’amour et le respect de ses élèves.

LOGO PRENEZ SOIN DE VOS ENFANTS

 

CORO ON NE VEUT PAS DE TOI

26 AVRIL

NDLR

Je  pense qu’il ne faut pas s’arrêter à cette date. D’accord pour une rentrée progressive et maîtrisée.

Prendre un jour de plus, un peu de temps pour la réflexion et ensuite réajuster en fonction des réponses obtenues à cette rentrée.

A partir du 12 mai, certains élèves reprendront les cours : ceux qui se situent à des étapes charnières de leur scolarité. Trois professeurs nous expliquent ces enjeux.
Certains enfants s’en réjouissent, d’autres le regrettent… Seuls quelques-uns d’entre eux retrouveront leurs enseignants et leurs camarades dès le 12 mai prochain.
 
Comme l’a annoncé Jean-Michel Blanquer le 21 avril dernier, le retour à l’école se fera « progressivement » et « par petits groupes ». Devant la mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’épidémie de coronavirus, le ministre de l’Education nationale a également précisé le calendrier de cette rentrée qui s’étalera sur trois semaines : - à partir du 12 mai (le 11 mai sera consacré à la prérentrée des enseignants) pour les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2 ; - à partir du 18 mai pour les élèves de 6e, de 3e, de 1re et de terminale ; - enfin, à partir du 25 mai pour tous les autres. Le président de la République, Emmanuel Macron, a toutefois précisé, ce 23 avril, lors d’une visioconférence avec 22 maires, que ce retour s’effectuera sur la base du volontariat des parents. « Sans obligation de retour à l’école », souligne l’Elysée.  

Pourquoi la priorité aux grandes sections de maternelle, CP et CM2?

Elles représentent des moments clés et charnières dans la scolarité d’un élève.

D’abord parce que les apprentissages acquis au cours de ces années serviront de « socle » pour la suite.

Mais il ne faut pas négliger non plus la dimension symbolique de ces différentes étapes qui signent la fin de la maternelle ou la fin du primaire, soit l’entrée dans le monde des « plus grands ». 

NDLR – En tant qu’enseignante, ancienne directrice d’ Ecole Maternelle et après toute une carrière à travers tous les niveaux de la Maternelle au CM2 et dans toutes les régions de France, j’approuve tout à fait ce choix. 

♦21 avril Rouvrir l’école le 11 mai. Fiction ou réalité? 

FAUT- Il ROUVRIR L’ECOLE?

A MON AVIS OUI

Une majorité de Français désapprouve, mais ils ne mesurent pas les conséquences de cette rupture du lien avec l’école. Et ce n’est pas un petit nombre. Ceux qui voient le lien avec l’école se distendre le plus doivent reprendre au plus vite le chemin de l’école

La question que tout le monde se pose :

« Que met-on devant le terme progressif? »

Quelques éléments de réponses

POURQUOI

La période actuelle est anxiogène pour nous mais encore plus pour vos enfants.

A l’école on sait ça: les routines et les règles suivre les consignes les dispositifs fournis par l’établissement, la disponibilité totale des enseignants  vont les rassurer.

Et surtout sa présence physique et intellectuelle

L’enfant retrouve le rythme scolaire :

-Le réveil du matin à une heure régulière

-La mise en tâche

-La notion de récréation et le temps de pause : horaires et la durée.

Pendant le confinement il doit se gérer au quotidien↓

-Pas toujours facile d’avoir de l’aide comme à l’école.

-Se donner des règles, adopter des stratégies, se concentrer, persévérer

-Faire tous les exercices demandés et être corrigé

SOUS QUELLE FORME ?

L’école doit reprendre mais sous une autre forme

DES PISTES POSSIBLES

1-Par niveau de zones infectées : En premier dans les départements où il n’y a eu aucun cas

2-en fonction des besoins

3-Familles nombreuses

4-Parents totalement occupés entre le travail et famille

LES BESOINS         

Les parents doivent pouvoir reprendre le travail aussi bien pour le pays, que pour eux-mêmes.

A PRÉVOIR

Organiser des Cours de soutien gratuits au mois d’août pour les élèves en difficultés avec des enseignants volontaires et rémunérés (Ça facilite le volontariat)

LES EFFETS COLLATÉRAUX DE LA FERMETURE DES ECOLES

Le confinement est préjudiciable aux

-Enfants maltraités : le risque de violences peut augmenter. Des enfants souffrent mais leurs cris ne sont pas entendus

-Enfants mal nourris qui bénéficient de la cantine gratuite en général

-Enfants dont on n’a pas l’habitude de s’occuper à la maison

-Enfants qui ont l’habitude de vivre dans la rue

LA CRAINTES ESSENTIELLE : Préparer une 2eme pandémie

L’école est un haut lieu de transmission, c’est certain

Les enfants ne semblent pas craindre trop le coronavirus. Ils sont atteints par des formes bénignes.

Mais ils peuvent transmettre le virus. Il faut éviter que le virus ne puisse se remettre à circuler à cause du rassemblement

Pour ne pas transformer l’école en garderie, il faudra donc:

-Ne pas rassembler beaucoup d’enfants dans les classes et surtout dans les cours de récréations où ils sont moins gérables

DES MESURES POSSIBLES

-Mettre en place de réelles conditions de sécurité sanitaire

-Tester les enfants qui montrent des signes de la maladie

-Prévoir du matériel pour mettre au point les Gestes barrières  et pour les faire respecter

-Port du masque obligatoire pour tous les enfants, les enseignants et les personnels des écoles

-Utiliser des espaces plus larges (voir avec la Municipalité)

-Limiter le nombre d’enfants 

- Moitié de classe. 12 c’est mieux que 15. je l’ai expérimenté. A 15 l’occupation de l’espace par les enfants est très importante.

- créneaux courts

- plusieurs récréations de courte durée avec un petit groupe d’élèves

-Limiter le nombre d’heures de présence à l’école

-Une semaine sur deux

-Proposer des créneaux différents, faire un roulement

-Ce sera un peu plus compliqué pour les collégiens et lycéens

Mais là je n’ai pas d’avis.

LES PRÉCAUTIONS POUR RÉUSSIR CETTE RÉOUVERTURE

-Ne pas la rendre obligatoire dès le 11 mai

- rassurer les parents et non pas les obliger à mettre immédiatement  leurs enfants à l’école s’ils ont peur

Dans le principe CE N’EST PAS ENVISAGEABLE

« Le code de l’éducation prévoit l’instruction obligatoire de 3 à 16 ans

Il n’appartient donc pas aux parents de décider si, oui ou non, leurs enfants doivent se rendre en cours, même si les conditions sanitaires actuelles sont particulières.

Pour autant, l’avocate spécialisée VALERIE PIAU  souligne que les sanctions risquent d’être difficilement applicables. Donc mieux vaudrait être souple.

Les parents comprendront très vite l’intérêt de cette reprise si elle est organisée correctement. Il devra donc y avoir une obligation de résultats.

-Prévoir Moyens humains supplémentaires, des embauches

-Annuler les suppressions de classe

LA MISE EN ŒUVRE

Il est prévu

-Un débat parlementaire début mai

-Au cœur du dispositif le couple maire- préfet

-Une Mise en œuvre progressive à partir du 11 mai

CONSULTER toutes les organisations autour de l’école et de l’enfant sera obligatoire

- Les Elus : Préfets, Maires, Adjoints, Conseillers et personnels municipaux: Employés de mairie et policiers municipaux etc.

- Les familles – Les Associations de parents d’élèves

- Les Enseignants et les Syndicats

- Les Personnels de la Restauration et des Transports

-Les entreprises de fournitures scolaires

Il faut:

*FAIRE CONFIANCE AUX ENSEIGNANTS

-Pour trouver aussi des solutions

*FAIRE CONFIANCE AUX ENFANTS

Ne pas avoir peur de répéter, répéter, répéter (c’est ainsi que fonctionne l’école) Leur expliquer et réexpliquer les risques de cette épidémie.

Ils la vivent déjà à la maison. Ils comprendront.

Et peut-être plus qu’à la maison car les enseignants y seront vigilants

LES PLUS GROS PROBLÈMES

1-LA CANTINE

- Livraison de plats préparés à l’avance pour éviter les manipulations

- Des Plateaux-repas jetables après usage

- De petits groupes respectant la distanciation

- Une hygiène rigoureuse (avant et après le repas)

2-LES TRANSPORTS SCOLAIRES

La question des transports va être cruciale

Le Ramassage scolaire sera difficile à mettre en place mais c’est le même problème que les déplacements en bus ordinaires.

- Moins d’enfants dans le bus donc plus de bus et un roulement avec horaires adaptés à l présence des enfants à l’école.

Plus de bus, plus de navettes, des horaires adaptés aux créneaux d’accueil des élèves. La distanciation va être difficile.

- Les Enfants seront masqués ou non. Les accompagnants devront être très protégés

- un accueil des enfants par un seul parent à la descente du bus

3- LES SORTIES

Les parents devront absolument se passer de l’aide des grands-parents trop vulnérables. Et ils sont nombreux à jouer ce rôle surtout en Maternelle.

Je suis une ancienne Directrice d’école maternelle de 300 élèves en fin de carrière qui a vécu de nombreuses situations très compliquées par les guerres en particulier.

ET JE FAIS CONFIANCE AUX ENSEIGNANTS. Ils sont professionnels, courageux, performants et efficaces. Et ils sont au service des enfants. C’est la condition essentielle pour être enseignant.

«Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions.»

Et tout ce que l’on fait doit tourner AUTOUR DE L’ENFANT

♦ SONDAGE SOS EDUCATION

SOS Education a fait un sondage auquel j’ai participé.

Nous avons été plus de 10 000 à avoir précisé si l’on répondait en tant que parent, enseignant en poste, enseignant retraité, ou grands-parents.

Les résultats sont nets :

Tranche 1- Parents et Enseignants en poste sont très majoritairement contre la réouverture des écoles.

Tranche 2- Grands-parents et enseignants retraités sont les moins défavorables à la réouverture des écoles.

Je suis bien dans la tranche 2. Et ce n’est pas pour approuver sans réserve le gouvernement mais c’est le fruit de mon expérience

ROUVRIR L’ECOLE… EST-CE BIEN RAISONNABLE?

Image de prévisualisation YouTube

NOUS Y VOILA! 

ECOLE LUNDI 11 MAI 2020

 

RETOUR A L'ECOLE  dans CORONAVIRUS

Mots-clés : , , , ,
12345...8

Le Journal du Grand Changement |
Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Chroniques de Naima
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres