Isthmia le mag

17 janvier 2020

Vendredi 17 janvier à 17h inauguration de l’ECOQUARTIER Chalucet

Classé sous AGENDA CULTUREL,ECOQUARTIER CHALUCET,Isthmia le mag,NATURE,PARC ISTHMIA,TOULON — isthmialemag @ 18 h 00 min


l’Art, la Créativité et la Connaissance ont envahi la ville de Toulon depuis quelques années pour notre plus grande satisfaction.

Vous êtes invités à la naissance du quartier de la créativité et de la connaissance dont certains ont déjà pu découvrir le Jardin Alexandre 1er, dans le livre de notre éminent voisin, lors de notre dernière rencontre au Point-Livres d’Isthmia.

LE JARDIN ALBERT 1ER EN AVANT – PREMIERE

Pour mémoire mon mail du 8 décembre 2019 

Lien article :

Vendredi 13 décembre à 15h au POINT-LIVRES d’Isthmia – Rencontre avec Claude Leray

INVITATION LIVRE CLAUDE LERAY TOULON

VOTRE INVITATION ICI

INVITATION

Venez y découvrir le Jardin Albert 1er, la médiathèque et les écoles

Merci de confirmer votre présence à l’adresse suivante :

protocole@metropoletpm.fr

Entrée

Jardin Albert 1er – Bd Leclerc- Toulon

 PRESSE

Je vous invite àprendre connaissance de l’article du journaliste toulonnais JACQUES BRACHET qui en parle avec talent sur EvasionMag le site des loisirs

TOULON * ECOQUARTIER CHALUCET

Naissance du quartier de la créativité et de la connaissance

01 TOULON EQUIPE

Il aura fallu sept ans pour que sorte de l’ancien hôpital de la Charité, un nouveau quartier en cœur de ville : l’EcoQuartier Chalucet.
Datant de 1678, avec, dans son prolongement, le jardin botanique qui lui, date de 1852 cet hôpital désaffecté depuis des décennies est devenu ce centre culturel de connaissance et de créativité qui s’ouvrira le vendredi 17 janvier et comprendra une médiathèque, l’école des Beaux-Arts qui déménagera à la prochaine rentrée scolaire, une Maison de la Créativité, un somptueux immeuble de logements avec vue sur la mer et sur le Faron, le Conseil Départemental du Var (Site Lazare Carnot et site Vincent Allègre), la Kedge Business School (école de management), des espaces partagés, le CNAM (Conservatoire des arts et Métiers) et le jardin Alexandre 1er, plus communément nomme le jardin de la ville, revu et corrigé, jardin botanique qui qui possède entre autre un cyprès planté en 1797.
Réunion ce jeudi  à l’Hôtel Métropole où tous les acteurs de ce complexe culturel qui a nécessité des travaux pharaoniques (pas moins de cinq chantiers donc une coordination complexe, beaucoup de contraintes) étaient réunis pour en parler…

Enfin, surtout pour entendre en parler par le maire de Toulon, Hubert Falco, qui est intarissable sur ce nouvel édifice culturel qui voit enfin le jour dans sa ville.

02 JARDINS ECOQUARTIER TOULON

«C’était un défi d’envergure – nous dit-il – mais un défi collectif car les collaborations et les aides ont été nombreuses, du département à la région, de la municipalité à l’Etat, de tous les métiers qui ont reconstruit ce lieu qui fut un lieu de souffrance et de soins. Entre autre l’architecte Corinne Vezzani, femme de la mer et du soleil, femme de cœur, qui a su garder le patrimoine et l’histoire de ce lieu avec la modernité d’aujourd’hui.
Je lui avais simplement demandé
 : «Dessinez-moi Chalucet», ce qu’elle a fait avec talent, laissant entrer partout la lumière. Elle nous en parlera le 18 janvier à 17 heures lors d’une rencontre avec le public».

Ce projet a coûté 120 millions d’Euros et sera ouvert à tous dès le 17 janvier, avec trois jours de portes ouvertes.

03 PLAN

A noter, nous a précisé Rémi Kertinian, directeur des affaires culturelles, que la médiathèque, qui possède 70.000 ouvrages, sera ouverte  même le dimanche, avec de nombreuses animations pour toutes les tranches d’âges, dont la 4ème Nuit de la Lecture, manifestation nationale, qui se déroulera le 18 janvier, avec des lectures publiques, des tournois de jeux vidéo, des conférences, des rencontres, une bourse aux livres, des jeux de société.
Avec l’aide du Musée d’Art, sera proposée dans la chapelle une exposition des grands peintres de la Provence de 1800 à 1950, qui ont porté haut les couleurs de notre région, et on fait la renommée de notre ville.
Une précision : cet espace est totalement sécurisé.

04 EQUIPE

 

A noter encore que durant les trois jours portes ouvertes, un petit train gratuit vous emmènera sur les lieux,  d’est en ouest jusqu’à destination.
L’EcoQuartier a obtenu le label national et, après le Théâtre Liberté, l’Hôtel des Arts, le Musée d’Art rénové, ajoute un magnifique fleuron culturel à la ville de Toulon. JACQUE BRACHET

 

Mots-clés : , , , , , ,

14 janvier 2020

Mardi 21 janvier 2020 18h30 MOLIO à la Galerie d’art Le Moulin à La Valette

Classé sous ARTS PLASTIQUES,EXPOSITIONS,Isthmia le mag,LA VALETTE DU VAR,MARIA MOLIO — isthmialemag @ 20 h 20 min

LA VALETTE NEWS TITRE

Nymphéas de Molió

 

 AFFICHE MOLIO LA VALETTE 2020

 

Vernissage

Mardi 21 janvier 2020

à 18h30

Galerie d’art Le Moulin

 

Maria Garcia Molió née en 1962 en Espagne, peint dès l’enfance,

absorbée par la beauté de la nature, elle peint la faune et la flore,

autant d’éléments forts et fragiles où elle quête la lumière qui met en exergue ses compositions.

 

En savoir plus

DOSSIER  PRESSE

EXTRAIT DE L’ARTICLE DE  Jacques Brachet dans le magazine EvasionMag

Maria MOLIO, Bohémienne de l’Art

2
Maria devant 
« Tanhauser – Lohengrin »

LES MAITRES CHANTEURS MOLIO LA VALETTE

 

« Les Maîtres chanteurs », inspiré de l’opéra de Wagner

Molio… C’est la fougue, l’exubérance de l’Espagne
Molio… C’est la force, la ténacité de la Bretagne
Molio… C’est la plénitude, la joie de la ProvenceMais c’est certainement dû à ses trois étapes : Espagne – Bretagne – Provence qui sont imprégnées en elle, qui s’unissent, se contrarient, s’opposent pour mieux se mélanger et nous offrir une œuvre originale susceptible de nous désorienter.

Que de changements entre sa période wagnérienne où les opéras du compositeur lui ont fait nous donner des œuvres fortes, à la fois violentes et romantiques puis de la retrouver au milieu de nymphéas qu’elle  voit de sa fenêtre et lui procurent plus de sérénité, qui la font revenir aux couleurs éclatantes de ses débuts.
Sa peinture peut-être joyeuse et optimiste comme elle l’est elle-même. Mais aussi empreinte de gravité, sentiment que lui procure la musique classique.

Femme du soleil et de la mer,  elle garde en elle cette joie de vivre, cet optimisme, mêlés de simplicité, d’humilité devant son travail qu’elle remet sans cesse en question.
Le soleil de son pays, de sa nouvelle terre promise, mêlé aux brumes de l’océan, ont donné un délicieux cocktail qui font qu’elle est unique en son genre.

Mais c’est certainement dû à ses trois étapes : Espagne – Bretagne – Provence qui sont imprégnées en elle, qui s’unissent, se contrarient, s’opposent pour mieux se mélanger et nous offrir une œuvre originale susceptible de nous désorienter.
Que de changements entre sa période wagnérienne où les opéras du compositeur lui ont fait nous donner des œuvres fortes, à la fois violentes et romantiques puis de la retrouver au milieu de nymphéas qu’elle  voit de sa fenêtre et lui procurent plus de sérénité, qui la font revenir aux couleurs éclatantes de ses débuts.
Sa peinture peut-être joyeuse et optimiste comme elle l’est elle-même. Mais aussi empreinte de gravité, sentiment que lui procure la musique classique.
Femme du soleil et de la mer,  elle garde en elle cette joie de vivre, cet optimisme, mêlés de simplicité, d’humilité devant son travail qu’elle remet sans cesse en question.
Le soleil de son pays, de sa nouvelle terre promise, mêlé aux brumes de l’océan, ont donné un délicieux cocktail qui font qu’elle est unique en son genre.
Fugueuse, fougueuse, Molio avance et voyage dans son imagination fertile et multiple pour nous offrir une œuvre universelle.

 NYMPHEAS MOLIO LA VALETTE

  Les nymphéas

Vous pourrez vous en rendre compte à l’Espace d’Art du Moulin de la Valette, du 21 janvier au 7 février.  De là, elle enchaînera directement avec la galerie Flor Davelia à Toulon.

Début Mars on l’attend à Madrid puis, fin mars, ce sera le Portugal suivi de la Grèce, l’Italie, Miami et New-York.
De quoi lui faire découvrir de nouveaux chemins et des inspirations nouvelles. JACQUES BRACHET

JACQUES BRACHET

JACQUES BRACHET JOURNALISTE TOULON

Jacques Brachet, natif de Toulon, est journaliste à la retraite. Après avoir collaboré à de nombreux journaux et magazines régionaux (Var Matin, Figaro Magazine Méditerranée, etc.), il crée son propre magazine et site web Evasionmag, entièrement consacré à promouvoir la dynamique culturelle de sa région.
Amoureux de sa ville et passionné par son histoire, Jacques Brachet signe ici son quatrième ouvrage.

◊ Photos Monique Scaletta

http://www.evasionmag.com/?p=15042

 

 

De La Peinture et de La Musique

Un autre article de Lacques Brachet sur Maria Molio

L’ayant connue à ses tout débuts, j’ai pu voir le chemin parcouru de cette femme à la fois solaire et, à l’image de son pays de naissance, exubérante et créative.

Aujourd’hui ses toiles reflètent ses états d’âme, son imagination et sa richesse, car plus on en approche, plus l’on trouve de détails symboliques, d’images parfois fantomatiques, oniriques dans une sthénique (Énergie, vigueur, tonus et force en excès) parfaite et un mouvement perpétuel.

Quelques fois, nous dit-elle, elle peint presque machinalement et est elle-même surprise de trouver dans ses toiles des choses qui lui avaient échappées en peignant, des émotions qu’elle identifie après coup.

C’est du bel ouvrage et l’on a déjà envie de voir ses prochaines œuvres, dont elle nous offre quelques spécimens, son esprit étant toujours tourné vers autre chose de nouveau, d’innovant, qui fait avancer son travail.

Molio : souvenez-vous de ce nom, on en reparlera.

 

Six-Fours – Maison du Patrimoine
Quatre artistes entre abstraction et suggestions

Maria Garcia-Molio est celle qu’on a le plus de mal à cerner : d’origine espagnole, ayant vécu en Bretagne, à Londres et aujourd’hui à Toulon, toutes ces influences font de cette artiste une sorte d’OVNI qui traverse des périodes qui modifient à chaque fois sa façon de peindre.
Partie de l’Espagne, du bandonéon, du flamenco, elle a eu sa période flamboyante, exubérante avec des personnages en mouvement. Après une courte période provençale, elle est revenue à la musique avec… Wagner qui lui a inspiré de grandes toiles pleines de force, de violence quelquefois, avec des brumes, des vagues, des symboles très wagnériens.
« Je suis plus dans la suggestion que dans l’abstraction. Les opéras de Wagner m’ont inspiré ces toiles sans que je m’en rende compte. C’est une fois terminée que je m’aperçois de ce que cette musique m’a fait inconsciemment faire. Aujourd’hui, vivant dans un quartier au bord de l’eau, avec des plantes, des roches, des fleurs, des animaux, je passe à une période minérale. Et je suis passé à la 4ème et 7ème de Beethoven ! La musique est toujours là.
Mais au départ je n’ai aucune intention particulière. Je ne sais pourquoi, on m’a demandé d’exposer à Valencia dans un salon dédié aux animaux. J’ai beaucoup réfléchi avant de dire oui. D’un côté, je ne voyais pas ce que j’avais à y faire, de l’autre c’était la première fois qu’on m’invitait à exposer dans mon pays.
Du coup, je me suis mise à peindre ce que j’ai autour de moi, à ma façon bien sûr : canards, héron, grenouilles, renard et même sanglier…
Qu’est-ce que ça va donner ? Je ne le sais pas encore moi-même !  JACQUES BRACHET

 

 DOSSIER DE PRESSE MOLIO

fichier pdf MOLIO EXPO LA VALETTE DOSSIER DE PRESSE NICE MATIN

ARCHIVES MOLIO SUR ISTHMIA LE MAG

 

13 janvier 2019 Le magazine C de l’art présente Maria Molio MOLIO, une artiste au Parc

http://isthmialemag.unblog.fr/wp-admin/post.php?post=1859&action=edit

12 juin 2019 ARCHIVES 8 et 9 avril 2019 MOLIO au 9ème Festival International de Street Painting à Toulon

 

DOSSIER DE PRESSE

Quelques extraits du dossier de presse de Molio, à retrouver sur

ARTMOLIO.COM

2019 Galerie Sonia Monti – 75008 – Paris – France | 2019 Seray Arty party Août – Toulon – France | 2019 Seray Arty Party Juillet – Toulon – France | 2019 FISTP – 9ème Festival International de Street Painting – Toulon – France | 2019 Montmartre à Clisson – France | 2019 ART3F – Salon Internationald’Art – Paris- France | 2019 Espace Culturel Colombie à Paris – Trocadéro- France | 2018 Pop Up – Hôtel Villa Bohème – Paris- France | 2018 FIVAC – Parc d’expositions – Valencia – Espagne | 2018 FOIRE DE PARIS- Porte de Versailles – France | 2018 Salon de la CHASSE – Toulouse – France | 2018 LA MAISON DU PATRIMOINE – Le Brusc – Six-Fours-les -Plages – France | 2017 Maison de L’UNESCO – Paris – France | 2016 -  Espace Jules de Greling – Le Brusc 83140 Six Fours – France | 2016  Parc Isthmia – Toulon – France | 2016 Chateau de Sollies Pont – Solliès Pont – France | 2016 Espace Art Gallery -1050 Bruxelles – Belgique | 2015 Espace Art Gallery – 1050 Bruxelles – Belgique | 2015 Metropolis Café – 1110 Morges – Suisse | 2014 Sam Paris – Galerie Etienne de Caussans – Saint Germain des Prés – Paris- France | 2009 Galerie Ravisou – Bandol 83150 France | 2008 Porte d’Italie – 83000 Toulon – France | 2008 Salle jean Aicard – 83210 Belgentier – France | 2007 Casino Barrière Saint-Malo 35400 – France | 2007 La Caravelle – Saint-Malo – 35400 France | 2006 La Chapelle des Pénitents – La Ciotat 13600 – France | 2005 Galerie La Cartoucherie – Fort de Saint-Père – 35430 Saint-Malo – France | 2005 La Fontaine des arts – Sanary 83110 -France

 

2019 Galerie Sonia Monti – 75008 – Paris – France 

C DE L'ART PRESSE MOLIO

 

Mots-clés : , , , , , ,

7 décembre 2019

du 16 nov 2019 au 23 février 2020 Exposition Picasso et le paysage méditerranéen au Musée des Arts de Toulon

Classé sous ARTS,EXPOSITIONS,Isthmia le mag — isthmialemag @ 11 h 05 min

EXPO PICASSO MUSEE TOULON NOV 2019

 INAUGURATION

Malgré la pluie menaçante tout Toulon était présent à l’inauguration de l’Exposition. Un événement à ne pas manquer. Avant l’ouverture la foule s’étirait presque jusqu’à la Place de la Liberté. Impressionnant!

C’est à coup sûr un rendez-vous qui fera date dans l’histoire culturelle de Toulon. Ne ratez surtout pas la visite. Vous avez jusqu’au 23 février 2020.

MUSEE PICASSO INAUGURATION

Picasso nous accueille et nous salue égal à lui-même. sans artifice et on pourrait presque imaginer ce qu’il nous dit.

MUSEE PICASSO VISITE

Le Musée a été magnifiquement rénové et rajeuni. Esthétique et moderne. Mais un petit couac dans son accessibilité quand on descend les escaliers. A revoir!

Picasso, notre maître espagnol, a partagé notre admiration avec plusieurs de ses amis et contemporains tels que Braque, Derain, Dufy, Kisling, et d’autres encore…

Les quelques clichés sur l’intimité du peintre nous le rendent encore plus proche de nous. Il est de toutes les époques. Il est et restera Picasso. Il échappe à toute définition

 

Je suis fan de Picasso et je le serai toujours.

Artiste génial ou pas, selon les uns et les autres, Picasso fut un homme d’une intelligence aiguë, qui sut toujours et  tout de suite prendre la me­sure des gens auxquels il avait affaire.

Connaissant parfaitement son siècle et les hommes, il sut très vite adopter le caractère payant des attitudes tel ses accoutrements vestimentaires successifs.

Mais quel artiste ne le fait pas ?

Voici quelques unes de ses petites phrases qui en disent long sur son personnage:

« Ma mère me disait : » si tu deviens soldat, tu seras général ; si tu te fais moine, tu seras pape. » Au lieu de cela, je voulais être peintre, et je suis devenu Picasso ».

« Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d’autres transforment un point jaune en soleil. »

« On peut écrire et peindre n’importe quoi puisqu’il y aura toujours des gens pour le comprendre, pour y trouver un sens. »

Pablo Picasso

Sans oublier la phrase qui est le sens même de ma vie: « Je ne cherche pas, je trouve… »

 

EN SAVOIR PLUS ICI

Fermé pour travaux de rénovation, le Musée d’Art de Toulon, a rouvert ses portes le 16 novembre pour accueillir l’exposition

« Picasso et le paysage méditerranéen »,

du 16 novembre 2019 au 23 février 2020,

coproduite avec la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et la métropole Toulon Provence Méditerranée.

Pour sa réouverture au public à la suite de sa réhabilitation, le Musée d’Art de Toulon a présenté l’exposition

« Picasso et le paysage méditerranéen » qui vient conclure l’événement « Picasso-Méditerranée ».

Si le paysage peut apparaître comme un sujet peu fréquemment traité par Picasso, il traverse son œuvre et sa vie, au gré de ses différents ateliers et des lieux de résidence que le peintre a fréquentés, depuis son enfance en Andalousie jusqu’à la fin de sa vie dans le Sud de la France.

Les paysages de la Méditerranée de Picasso confrontés à ceux de ses contemporains

De Picasso, le public connait essentiellement les portraits ou les natures mortes.

On lui connait moins ses paysages qui ont pourtant parsemé son œuvre au fil des lieux de résidence où le peintre a vécu ou travaillé, depuis son enfance, en Andalousie, jusqu’à la fin de sa vie dans le Sud de la France et notamment sur la Côte d’Azur

L’exposition s’articulera autour d’une trentaine de paysages méditerranéens peints par Picasso, mis en parallèle avec des paysages du Midi peints par ses contemporains, amis ou connaissances, en faisant ressortir les influences réciproques des uns sur les autres : Raoul Dufy, Georges Braque, André Derain ou Kisling.

Enfin, une sélection d’une quinzaine de photographies de Lucien Clergue, Robert Capa, André Villers viendra illustrer les lieux familiers, résidences ou ateliers fréquentés par Picasso. Les œuvres présentées seront issues d’importantes collections publiques (Musée National Picasso, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne, Musée Picasso de Barcelone…) et privées.

Les influences

L’exposition tend à faire ressortir les influences réciproques d’une vingtaine des paysages méditerranéens de Picasso, confrontés à autant de paysages du Sud peints par ses contemporains, amis ou connaissances.

Parmi eux : Raoul Dufy, Georges Braque, Henri Matisse, André Derain ou Kisling.

Cette présentation a été enrichie d’une sélection de photographies de Lucien Clergue, Robert Capa, André Villers ou Henri Cartier-Bresson,

illustrant les lieux familiers, résidences ou ateliers fréquentés par Picasso.

 

EXTRAIT DU site expo

Exposition organisée par la Ville de Toulon, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et la réunion des musées nationaux – Grand Palais, dans le cadre du projet « Picasso – Méditerranée », initié par l’établissement public national Picasso-Paris

fichier pdf Invitation – Musée d’Art de Toulon – Vernissage – 15 novembre 2019

 

Musée d’Art de Toulon – Infos adresse et contact

113 Boulevard Général Leclerc – Toulon

culture@mairie-toulon.fr

Tél. 04 94 36 81 01

Ouverture :

Du mardi au dimanche de 12h à 18h fermé le lundi et les jours fériés

Tarifs: 5€ ; TR 3 €

Informations et réservations :

cgrandperret@mairie-toulon.fr

Tel : 04 94 36 47 86

 

Mots-clés : , , , ,

27 janvier 2019

Galerie des Musées – Toulon ouverte le 15 novembre 2018

Classé sous AGENDA CULTUREL,ARTS,ARTS PLASTIQUES,GALERIE DES MUSEES,MUSEES — isthmialemag @ 13 h 45 min

Inauguration d’un nouvel espace muséal

Ga.M. (Galerie des Musées) – Toulon

Vernissage le jeudi 15 novembre 2018 à 18h30

 

Quel Lustucru

(Max Ernst)

DE LA FONDATION DES TREILLES

LES LIVRES D’ARTISTES

Pour sa première exposition, la Ga.M. a souhaité s’associer avec la prestigieuse Fondation des Treilles.

« La création d’une bibliothèque originale est le cœur de la vie des Treilles », disait Anne Gruner Schlumberger. Cette exposition, qui en est issue, permet de découvrir quelques-uns des trésors cachés des bibliothèques de sa fondation, où sont conservés, avec sa collection d’œuvres d’art, les livres d’artistes.

Une collection subjective qui recoupe celle des œuvres peintes et sculptées dont la fondatrice s’entourait dans sa thébaïde où les artistes, les écrivains, les musiciens et les scientifiques travaillaient ensemble dans un domaine qu’elle réinventa.

Nus, paysages, natures mortes et portraits extraits de leurs albums composent ce parcours d’images qui rassemble les œuvres croisées de poètes et de plasticiens, grands maîtres du XXe siècle, qui aimaient se rencontrer dans ce domaine du Haut-Var. » Danièle Giraudy (commissaire de l’exposition)

On pourra ainsi admirer des œuvres de Braque, Dubuis, Laurens, Lalanne, Léger, Ernst, Picasso, Takis, Tanning, en lien avec des textes Buffon, Cendrars, Char, Eluard, Tardieu, Théocrite.

Exposition du 16 novembre 2018 au 20 janvier 2019  

Ga.M. (Galerie des Musées)

22, 24 rue Pierre Sémard

83 000 Toulon

04 94 36 36 22

Renseignements : 04 94 36 34 59 / caiguier@mairie-toulon.fr

www.toulon.fr

Ouverte du mardi au samedi de 12h à 18h

Entrée libre

Invitation – Inauguration – Galerie des Musées  – 15 – 11 – 2018

Afficher

Télécharger

 

Mots-clés : , , , , , , ,

Le Journal du Grand Changement |
Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chroniques de Naima
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres