Isthmia le mag

29 juin 2020

Arnaud Demanche et le confinement

Classé sous CONFINEMENT,CORONAVIRUS,DEPLACEMENTS,HUMOUR — isthmialemag @ 17 h 40 min

Pendant le confinement, j’suis parti en vacances

Image de prévisualisation YouTube

Chanson pour tous ces FRIMEURS qui nous ont rendu dingues pendant le confinement

Un commentaire parmi d’autres

« Moi j’étais confinée, et d’autres étaient CONS FINIS ne respectant RIEN ni PERSONNE … Merci pour la CHOUETTE CHANSON ! »

 

Mots-clés : , , , ,

16 avril 2020

CONFINEMENT IMAGE DU JOUR

Classé sous CONFINEMENT,CORONAVIRUS,CORONHUMOUR — isthmialemag @ 12 h 42 min

CORONAVIRUS ATTESTATION DE DEPLACEMENT HUMOUR

CRÉATION THELMA LOU SANDROCK

CLIQUEZ SUR L’IMAGE

OU

CORONAVIRUS ATTESTATION DE DEPLACEMENT HUMOUR

 

Mots-clés : , , ,

14 avril 2020

Violences aux enfants: le message de Thierry Beccaro

Classé sous CORONAVIRUS,ENFANTS — isthmialemag @ 21 h 59 min

« Si on te fait du mal, appelle le 119. Il y aura toujours quelqu’un pour t’écouter »

C’est le message de Thierry Beccaro

Thierry Beccaro a lui-même été battu dans son enfance. En cette période d’isolement, il alerte sur l’absence d’échappatoire pour les enfants violentés au quotidien. « Je vais te demander d’être courageux parce que je sais que c’est compliqué (…) Je suis passé par cette phase de maltraitance et je n’étais pas confiné« , dit-il.

Un environnement hostile

Impossibilité d’aller à l’école, de faire du sport, de se défouler, de s’évader… Les enfants victimes de violences sont encore plus isolés en cette période exceptionnelle et davantage exposés au danger. « Si on te fait du mal, tu peux appeler un numéro, le numéro 119« , explique Thierry Beccaro. Il rappelle l’existence d’associations qui sont en mesure d’aider les enfants violentés. Aussi, il ajoute : « Sachez qu’un enfant, un enfant battu, quand il a la chance de survivre, quand il est toujours là, comme je le suis aujourd’hui, j’ai envie de dire qu’il est enfermé pour la vie« , se désole-t-il.

 

Une fessée, ça peut tuer. Une raclée, ça peut tuer.

Thierry Beccaroà Brut.

THIERRY BECCARO VIOLENCES A L'ECOLE

Mots-clés : , , ,

Vie #sauvage et ville

Classé sous ANIMAUX,CONFINEMENT,CORONAVIRUS — isthmialemag @ 16 h 36 min

MISE A JOUR LE 14 AVRIL 2020 

Nos animaux de compagnie ne doivent pas être des « victimes collatérales » du #COVID19 : alerté par la SPA sur les risques de saturation de ses locaux, le Gouvernement accorde à partir de jeudi une tolérance concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge.
Image

Notre Planète

La Terre réagit au confinement

(chronique d’Olivia Schaller du 4 avril sur Télématin)

Olivia Schaller - Jeudi 14 Septembre 2017 - Les filles de la TV ...

Notre planète est forcément impactée

Les vibrations dues à l’activité humaine sont moins importantes.

-La planète vibre moins qu’à l’ordinaire selon les sismographes

-L’air est moins pollué.

-diminution de 25 % de l’amplitude du déplacement du sol

-Diminution importante du bruit donc moins de pollution sonore

La faune des océans s’en ressent

CORONAVIRUS APRES ANIMAUX Le nouveau mondeVie #sauvage et ville :

« A Chicago des scientifiques étudient le changement de comportement des #coyotes dans la ville pour comprendre leur population, leur territoire et apprendre aux citadins qu’un animal sauvage doit rester sauvage. »

Image

MARSEILLE

Silence et lenteur !

Les rorquals sont de sortie au large des calanques de Marseille

Moment de quiétude absolue

Les oiseaux occupent les espaces réservés au bateau

Les dauphins

Et plus de poisson

Les spectateurs sont aux premières loges pour assister à ce spectacle quotidien

Les patrouilles littorales ont filmé des images rares mardi dernier, montrant deux rorquals communs « nageant paisiblement » dans les eaux du Parc national des calanques.

 Le rorqual est le deuxième animal le plus grand du monde, après la baleine bleue.

Le rorqual est le deuxième animal le plus grand du monde, après la baleine bleue. 

Capture d’écran Facebook/Parc national des Calanques

Les espèces animales de la Méditerranée semblent conquérir rapidement les espaces abandonnés par l’homme

 

 

 

Mots-clés : , , , ,

1 avril 2020

CORONAVIRUS Ensemble Redécouvrez en famille les fables de La Fontaine et d’Ésope

Classé sous ACTUALITE,CORONAVIRUS,CULTURE,ENFANTS — isthmialemag @ 17 h 16 min

Attention de ne pas confondre morale et moralité.

La Fontaine n’est pas un moralisateur. Il n’y a pas forcément de morale chez La fontaine.
Par contre La Fontaine est un moraliste. C’est-à-dire qu’il tire des moralités des fables.
Et toute moralité n’est pas forcément morale !

« La raison du plus fort est toujours la meilleure » est une moralité.

Mais elle n’est absolument pas morale dans le sens où elle donne raison à la force.
On pourrait en citer des tas.
La Fontaine change certes de moralités à chaque fable. Mais pas de morale.

FABRICE LUCHINI LIT LES FABLES DE LA FONTAINE

#FabriceLuchini

CORONAVIRUS Ensemble Redécouvrez en famille les fables de La Fontaine et d’Ésope dans ACTUALITE djTiOTU__bigger

Fabrice Luchini @LuchiniFan

♦Et voici la fable d’Ésope

Comparez les deux
Image de prévisualisation YouTube

Fabrice Luchini conte le corbeau et le renard en verlan

♦ Et maintenant écoutez-là mise en musique:

Image de prévisualisation YouTube

A NOTER: pour faire retenir un texte ou une poésie à votre enfant il faut en saisir le rythme et les mettre en musique.

Ils ne les oublieront jamais! Parole d’instit!

Et pourquoi ne pas en faire un spectacle en famille à mettre sur YouTube?

EN SAVOIR PLUS

ESOPE ET LAFONTAINE

La fable est un genre dans lequel chaque œuvre nouvelle se construit toujours sur un texte « su » de tout le monde. C’est le paradoxe du genre

 

Esope est désigné comme le père de la fable par tous les fabulistes dont Phèdre (mort en 54), mais aussi Aulu-Gelle,Pline et Politien.

La Fontaine est surtout connu pour les dizaines de fables qu’il a composées jusqu’à la veille de sa mort. La fable est un genre littéraire très ancien et déjà utilisé.

A l’époque de l’Antiquité romaine, Esope rédige de courtes histoires mettant en scène hommes et animaux. Le récit s’achève sur une morale dont il revient au lecteur de tirer un enseignement.

Genre déjà surexploité, ou carrière à ouvrir ?

Des siècles plus tard, La Fontaine s’inspire des héritages de son brillant aîné :

Il va considérer que ces fables « étant sues de tout le monde », il lui faudrait en relever le goût par quelques traits adaptés à son époque et à sa position.

il y ajoute sa touche particulière : ton résolument moqueur, personnage plus étoffés…

-Il va les transformer en en réutilisant la matière. Il en fera un genre littéraire de plein droit, ce qui était auparavant du domaine de la rhétorique, de la morale, de la pédagogie ou de l’érudition.

-Il va les mettre en vers.

-Il va travailler le récit, dramatisant les scènes et les situations, en les diversifiant, dotant les personnages animaux d’une plus grande complexité, jouant en permanence sur leur rapport à l’humain, et se réappropriant, pour le transformer, le bestiaire hérité de la tradition médiévale.

-Il va varier le ton, mais également les sujets, la structure même de l’apologue (fable), ainsi que le rapport entretenu entre le récit et sa moralité.

-il va développer la morale.

C’est ainsi qu’il fonde une nouvelle esthétique de l’apologue, qui, pour s’appuyer sur les expériences déjà faites, n’en constitue pas moins un événement littéraire profondément original.

Mais au XVII° siècle, un auteur ne peut exister sans le soutien d’un puissant protecteur : un ministre, un prince de sang…. Malchance ? Manque de clairvoyance ? La Fontaine compromet les débuts prometteurs de sa carrière en acceptant la bienveillance du puissant Fouquet. La Fontaine partage malgré lui la déchéance de son maître.

Colbert dans un premier temps, puis le souverain en personne ne lui pardonnent pas les années passées auprès du ministre condamné.

Il n’a que peu d’indulgence pour la société de son époque.

Remarquablement précis dans ses observations, ironique et malicieux à la fois, l’homme aborde les défauts, les manies de ses contemporains à travers la mise en scène d’un bestiaire varié et exotique.

Du rat avare au singe hypocrite, du lion orgueilleux au renard rusé, de l’âne soumis à l’ours violent, La Fontaine expose à son lecteur sans rien en dissimuler les comportements risibles, et souvent ridicules, des hommes du XVII° siècle.

Mal reçu à Versailles, l’écrivain ne se prive pas de souligner, parfois cruellement, les absurdités de la Cour du Roi Soleil

Ses talents artistiques ne font pas sans doute pas l’unanimité à la Cour de Versailles néanmoins les admirateurs ne manquent pas. Quelques figures importantes de la Haute Aristocratie prennent fait et cause pour l’écrivain mal aimé.

Et nous avons la chance que ses œuvres soient arrivées jusqu’à nous pour notre plus grand plaisir.

Que serait la poésie à l’école sans La Fontaine !!!

 

♦ Un petit travail à faire en famille

Comparer les 2 versions de la même fable ci-dessous ( vocabulaire, discours direct, indirect, rôle du narrateur, morale de chacun).

LE CORBEAU ET LE RENARD par ESOPE

Un corbeau, ayant volé un morceau de viande, s’était perché sur un arbre. Un renard l’aperçut, et, voulant se rendre maître de la viande, se posta devant lui et loua ses proportions élégantes et sa beauté, ajoutant que nul n’était mieux fait que lui pour être le roi des oiseaux, et qu’il le serait devenu sûrement, s’il avait de la voix. Le corbeau, voulant lui montrer que la voix non plus ne lui manquait pas, lâcha la viande et poussa de grands cris. Le renard se précipita et, saisissant le morceau, dit : « Ô corbeau, si tu avais aussi du jugement, il ne te manquerait rien pour devenir le roi des oiseaux. »

Cette fable est une leçon pour les sots.

 

LE CORBEAU ET LE RENARD par  Jean de La fontaine

Maître Corbeau, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur du Corbeau,
Que vous êtes joli ! Que, vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage
Vous êtes le Phénix (1) des hôtes de ces bois.
À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie,
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute.
Le Corbeau honteux et confus

Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Image de prévisualisation YouTube

(1) oiseau fabuleux, mythique, toujours seul de son espèce,    qui, après un siècle de vie, mourait consumé par le feu,    et renaissait aussitôt de ses cendres. Par extension, être  unique en son genre.

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

Méditation et mandalas

Classé sous ACTUALITE,CONFINEMENT,CORONAVIRUS,MEDITATION — isthmialemag @ 15 h 39 min

CORONAVIRUS MEDITATION BANDEAU MANDALASMandala est un terme sanskrit, signifiant cercle, et par extension, sphère, environnement, communauté.

Les mandalas sont en premier lieu des aires rituelles utilisées pour évoquer des divinités hindoues.

Le coloriage des Mandalas possède de nombreuses vertus thérapeutiques :

détendez-vous et décompressez grâce à ces modèles diversifiés.

♦ Comme je ne peux pas vous imprimer mon livre, je vous renvoie à ce site très bien documenté et organisé par niveaux de difficultés.

Imprimez les au fur et à mesure de vos besoins

Il y en a pour toute la famille.

Essayez! Ça fait un bien fou!

Même mes élèves de petite section adoraient ça. Ils faisaient des progrès tous seuls, sans que je leur enseigne la manière de colorier.

Cliquez sur les liens

100% MANDALA

JUST COLOR

 

EN SAVOIR PLUS

(suite…)

Mots-clés : , , , ,

31 mars 2020

CoronaVirud Confinement et Méditation

Classé sous ACTUALITE,CORONAVIRUS,MEDITATION — isthmialemag @ 18 h 01 min

« Quand le stress nous asphyxie, nous sommes comme la montagne encerclée de nuages. »

Il faut bénéficier de ce confinement pour forcer au management du corps

Postures, respiration, fréquence… Utiliser sa force mentale pour trouver la paix est plus simple qu’on ne le croit

La méditation est une technique spirituelle qui nous permet de nous recentrer sur nous-même et d’apprendre à mieux nous connaître. Elle permet d’observer et d’apprendre à comment fonctionne son corps.

Méditer revient alors à offrir à l’esprit les soins que l’on prodigue habituellement au corps : une douche pour le purifier, un peu de gymnastique pour le renforcer.

Il n’est pas nécessaire d’être religieux pour méditer. Dans une perspective purement laïque, « intégrer la méditation dans ses pratiques d’hygiène quotidienne ».

 « Méditer, c’est laisser le vent dégager le ciel et révéler l’azur. »

-réfléchir à l’alimentation

- voire pratiquer le jeune

-se faire livrer si possible chez soi

La méditation aide à réveiller ces gènes dus à l’anxiété

Elle ne permet pas d’être moins sensible aux virus mais d’avoir une meilleure santé et une meilleure immunité, ce qui peut permettre de résister un peu plus au virus

 Pour apprendre à méditer, il faut connaître quelques principes de base.

1- Trouver un lieu propice pour la méditation.

L’idéal serait de pouvoir effectuer les séances quotidiennes dans un même lieu. Pourquoi dans ce cas ne pas aménager une partie de la maison en conséquence ? Mais la méditation peut toutefois se faire n’importe où

2- Adopter un état d’esprit dégagé.

Avant d’entamer une séance de méditation, il faudra prendre un moment pour se couper totalement avec la journée passée, se dissocier totalement des événements de la journée pour ne pas se laisser envahir par des flots de pensées inutiles mais également toxiques.

3- Apprendre à être immobile.

Il est essentiel de prendre une posture qui nous mette à l’aise et qui nous permette de rester immobile pour pouvoir être pleinement concentré.

Il faut attendre d’avoir trouvé la position idéale.

Il n’est pas nécessaire d’adopter une position

Il est nécessaire de donner quelques instants à son corps pour se reposer car quand le corps est détendu, l’esprit suivra de même.

Même immobile, on sera amené à effectuer des gestes systématiques comme le fait de cligner des yeux ou de déglutir.

Toutefois, cela ne doit en aucun cas affecter notre concentration.

Un état d’esprit calme sera plus propice pour la méditation.

La mienne

CORONAVIRUS MEDITATION POSITION

Je m’assois sur une chaise ou un fauteuil  assez confortable à la bonne hauteur.

Mon dos doit rester droit et ne pas s’appuyer sur le dossier

Je ne croise pas les jambes mais je les pose de manière à être stable et non contractée.

Je croise mes mains en rond autour du nombril ou je les pose sur les cuisses.

Je ferme les yeux

J’essaie d’oublier le monde qui m’entoure. Ce n’est pas facile si l’on n’est pas seul dans la maison. Il faut donner la consigne à son entourage.

La durée est de 10 jusqu’à 20 mn sans les dépasser.

On peut essayer de faire méditer toute la famille. Les enfants aiment ça et ça résout le problème.

Ne pas oublier de décrocher le téléphone. Sa sonnerie nous sort rapidement de l’état de méditation.

4- Prendre le contrôle de sa respiration.

La méditation repose essentiellement sur la faculté à contrôler sa respiration.

Cela ne veut pas dire qu’il y a une technique particulière pour respirer, au contraire il faut inspirer par le nez et expirer par la bouche de manière naturelle, sans se forcer.

Toutefois, il faudra ralentir la respiration au maximum.

Ce qui signifie faire une inspiration profonde et faire une pause de quelques secondes puis expirer tout aussi longuement et faire de même une pause avant d’inspirer à nouveau.

Cet exercice permettra non seulement de se relaxer mais favorisera également la circulation sanguine.

5- Faire le vide dans ses pensées avec la méditation.

Une fois qu’on arrive à focaliser son attention sur la respiration, il faudra maintenant commencer à vider son esprit.

Quand les pensées surgiront, il ne faut pas se focaliser dessus ni chercher à les contrôler.

Il faut considérer ces pensées comme des parasites qui nuisent à notre relaxation

Quand elles arrivent, il faut se contenter de les regarder passer, de ne pas chercher à les expliquer.

6- Se concentrer sur sa respiration aide à s’en débarrasser efficacement.

Evidemment, cet exercice ne s’apprivoise pas en une seule séance. Il se peut qu’au début, on n’arrive à se concentrer que quelques secondes mais à force de pratique, on peut accède à un état de bien-être et de sérénité.

7- Focaliser son attention sur autre chose.

Durant une séance de méditation, on peut tout aussi bien reporté son attention sur un objet quelconque, sur un son ou sur une image.

L’objet en question peut par exemple être un point sur le mur.

Pour le son, on peut choisir de répéter de façon continu et systématique un mot, une phrase ou un mantra.

Mais on peut de la même façon visualiser une image dans notre tête et pour cela on peut soit fermer les yeux soit les ouvrir.

Cela peut être un symbole, une forme, un paysage, etc.

Je ne connais que la méditation transcendantale.

Le processus consiste à porter l’attention au niveau de l’être transcendantal.

La méditation transcendantale est cette technique mentale qui à partir du niveau grossier de la pensée, nous achemine vers les états de moindre activité, de moindre excitation du processus de la pensée, jusqu’à ce que nous obtenions l’état le plus subtil et enfin, transcendant cet état, gagnons le champ non changeant, éternel, infini de l’ Être éternel

Dans la pratique on choisit une pensée appropriée

Ceci donne à l’esprit la possibilité d’atteindre de façon systématique la source de la pensée, qui est le domaine de l’être.

La pensée est en soi elle est un subtil de la parole.

Lorsque nous parlons, nos mots sont audible mais si nous ne parlons pas les mots ne sont plus perceptibles.

Ainsi nous constatons que la pensée est une forme subtile du sens.

Nous nous aidons d’un son qui nous est propre et que nous répétons mentalement tout au long de la séance.

En principe ce son ou ce mot ou cette phrase nous sont donnés par un Maître.

Mais vous pouvez en choisir un vous-même et le garder pour vous.

Lorsque l’on atteint un état d’introspection suffisant, le monde extérieur disparaît et l’on pénètre au plus profond de soi. Toutes les fonctions cardiaques et respiration ralentissent. On atteint l’état de conscience pure ou conscience de soi.

Vous n’y arriverez pas du premier coup. Mais ça va venir. D’où la nécessité de commencer par 10 mn. Il ne faut pas regarder sa montre, ce qui nous ferait sortir de l’état de conscience. Vous arrêtez quand le monde extérieur reprend ses droits.

Après la séance, faites le point sur votre état. Vous serez étonné-e-es

Vous pouvez commencer en préparant un lieu propice, calme, serein et agréable et en écoutant  une musique adaptée (il y en a plein sur YouTube) ou alors optez pour :

La méditation de Thaïs de Massenet

Image de prévisualisation YouTube

Pour méditer écoutez ces notes célestes qui me rappellent ces merveilleux moments de mon enfance, cette musique que mon père me jouait le soir au violon pour m’endormir pendant que ma mère me tenait la main. Tout alors s’apaisait au son de ces douces notes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés : , , ,

29 mars 2020

CORONHUMOUR « Comment ça va? »

Classé sous ACTUALITE,CONFINEMENT,CORONAVIRUS — isthmialemag @ 15 h 43 min

CORONAVIRUS COMMENT CA A

Voici la réponse de certains de nos amis à la question


Œdipe : La question est complexe.
Socrate : Je ne sais pas.
Hippocrate : Tant qu’on a la santé.
Descartes : Bien, je pense.
Pascal : Et vous ? Bien je parie.
Galilée : Ça tourne rond.
Vivaldi : Ça dépend des saisons.
Newton : La question tombe à pic !
Spinoza : Bien en substance.
Shakespeare : Comme il vous plaira.
Franklin : Du tonnerre !
Robespierre : Vous perdez la tête !
Marat : Ça baigne !
Casanova : Tout le plaisir est pour moi.
Pythagore : Tout est d’équerre.
Beethoven : En sourdine.
Sade : Foutrement bien.
D’Alembert et Diderot : Impossible de répondre en deux mots.
Kant : Question critique.
Hegel : Au total, bien.
Schopenhauer : Ce n’est pas la volonté qui manque.
Marx : Ça ira mieux demain.
Paganini : Allegro ma non troppo.
Darwin : On s’adapte …
Nietzsche : Au-delà de bien, merci.
Proust : Donnons du temps au temps.
Marie Curie : Je suis radieuse !
Dracula : J’ai de la veine.
Picasso : Ça dépend des périodes.
Freud : Et vous ?
Camus : La question est absurde.
Cyrano : A vue de nez, bien.
Poe : Extraordinairement bien.
Einstein : Relativement bien.
Léonard de Vinci, lui se contente de sourire.

SOURCE

Mots-clés : , ,

27 mars 2020

Confinement ou isolement

Classé sous ACTUALITE,CONFINEMENT,CORONAVIRUS,CORONHUMOUR — isthmialemag @ 13 h 21 min

 

Si vous ne supportez pas de rester enfermés et si vous en avez les moyens…. il vous reste cette solution (image prise sur ma TV)

CORONAVIRUS ILE DESERTE

Mots-clés : , , ,

26 mars 2020

LES REGLES DU CONFINEMENT

Classé sous ACTUALITE,CORONAVIRUS — isthmialemag @ 19 h 35 min

 

On est coupé de tout contact physique social : c’est nécessaire et aujourd’hui vital pour venir à bout de ce virus.

Par contre, rien n’interdit de garder des échanges réguliers à distance, avec ses copains d’entrainement : groupe de discussion et d’échange sur les réseaux sociaux, challenges collectifs en ligne,

On est en train de vivre quelque chose de dur, d’inédit, de grave … une crise mondiale qui nécessite la solidarité de tous dans le respect des consignes et du confinement notamment.

Et en restant chez nous : nous en sortirons, de cette crise, le plus vite possible, en essayant de rester le plus optimiste possible !

Courage à tous ! SOYEZ FORTS ET UNIS !

 

EVOLUTION DES CONSIGNES

Restez chez-vous ! C’est le mot d’ordre véhiculé absolument partout.

Ce n’est plus une simple recommandation : depuis l’entrée en vigueur du confinement qui doit protéger la France d’une hécatombe sanitaire, c’est devenu une véritable consigne.

Tant et si bien que l’intégralité des Françaises et des Français risquent la contravention – voire la peine de prison – s’ils contreviennent aux règles édictées par le chef de l’Etat.

Nous vous prions de respecter totalement les directives annoncées et de favoriser le télétravail et le plus strict confinement #RestezChezVous.

 

Qu’est-ce que qui change ?

Le Premier ministre Édouard Philippe a détaillé lundi 23 mars les mesures prises pour renforcer le confinement imposé aux Français pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Depuis le début du confinement, près de 1,8 million de contrôles ont été réalisés par les forces de police, donnant lieu à moins de 100 000 infractions dressées. Des chiffres qui laissent entrevoir une réalité contrastée du respect du confinement sur le terrain, alors que plusieurs communes comme Nice ou Mulhouse ont annoncé la mise en place d’un couvre-feu, comme le rapporte l’Express.

Le Conseil d’État s’est prononcé dimanche pour un durcissement du confinement, après avoir reçu deux syndicats de soignants dans la journée, « Jeunes Médecins » et « l’Intersyndicale nationale des internes en médecine ». Ces derniers avaient déposé un recours en référé devant le Conseil d’Etat afin de « contraindre le Premier ministre à prendre en urgence les mesures qui s’imposent » et instaurer un confinement total en France.

Sorties sportives limitées. Pour une heure et dans un rayon d’un kilomètre (Préciser l’heure de sortie sur l’attestation)

Encadrement renforcé des sorties de santé

A-t-on le droit de changer de lieu de confinement ? NON

Fermeture des marchés ouverts (Avec certaines dérogations possibles sur avis du maire)

Nouveau durcissement des amendes et des contrôles

Obsèques interdites voire limitées à 20 personnessoit « la très proche famille »

 

 

 

 

 

 

Mots-clés : ,
12

Le Journal du Grand Changement |
Le Monde Ferroviaire |
Laclassedepikou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Chroniques de Naima
| Armentières Actualités
| Vertus des pierres